Dossier – Ce que vos selles révèlent sur vous

« Comment allez-vous ? » une expression que l’on répète tous les jours qui provient d’une ancienne coutume romaine qui avait pour but de demander à son interlocuteur « Comment allez-vous ….à la selle ? » Eh oui ! On considérait qu’aller régulièrement à la selle était un signe de bonne santé !

Dans certaines médecines ancestrales, les médecins analysaient méthodiquement et sentaient les selles de leurs patients. Ils allaient même jusqu’à les goûter !

Au Japon, ils ont même été jusqu’à inventer des WC qui analysent automatiquement vos selles après chaque passage.

Bizarre toutes ces pratiques ? Pas si sûr ! Le silence (voire le dégoût) sur cette question est généralisé et regrettable, car c’est en réalité un sujet de santé très sérieux, et qui concerne tout le monde. En effet, nos selles nous donnent rapidement un tas d’informations sur notre état de santé.

J’admets que mettre sa tête dans la cuvette (ou le pot) pour reluquer son… caca… n’est sûrement pas la meilleure des positions. Mais la consistance, la forme, la couleur, la fréquence et l’odeur de nos selles sont des indicateurs simples et précieux…

Je vous invite dans cet article à ne plus jamais aller aux toilettes et tirer la chasse d’eau sans réfléchir, sans prendre le temps d’analyser rapidement ces petits moments quotidiens de votre vie, à ne plus passer à côté de signes simples qui vous permettraient d’avoir des informations cruciales sur votre état de santé.

Je finirai cet article en vous donnant quelques petits conseils à suivre qu’en vous allez aux toilettes, avant et pendant.

La base, le caca parfait

Comment savoir si notre selle est « normale » ou « anormale » ? Pas toujours très simple, d’autant plus que personne n’a vraiment les mêmes habitudes alimentaires. Néanmoins, il est acquis que :

  • Il ne doit pas y avoir de difficulté à déféquer. Une selle devrait sortir rapidement, sans peine et sans douleur.
  • Une selle parfaite devrait être plutôt : brune (ni trop claire ni trop foncée), souple (tout en gardant une forme compacte qui ne se désagrège pas), peu odorante, qui coule au fond de la cuvette, et qui ne salit que très peu l’anus.

 

Qui a-t-il dans vos selles

Dans des selles dites « équilibrées », on trouve les éléments suivants :

¾ D’EAU Eau non digérée servant à mouler les selles et faciliter l’élimination
¼ D’AUTRES COMPOSEES 1/3 de résidus alimentaires non absorbés (fibres par exemple)
1/3 de bactéries intestinales mortes
1/3 de sécrétions gastriques (bile, suc pancréatique, mucus intestinal)

 

Fréquence des selles

Le rythme d’évacuation peut être assez différent d’un individu à l’autre. Malgré tout, certaines conditions doivent être obligatoires pour parler d’évacuation saine ou de rythme normal.

En moyenne, il faudrait aller de 2 à 3 fois par jour aux toilettes pour évacuer nos selles. Je pense que je viens de choquer 90% des lecteurs J

La première évacuation devrait avoir lieu très rapidement après notre réveil (dans les 2h) si un repas équilibré a été pris le soir précédent. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que votre repas de la veille n’a pas été assimilé. Il se trouve donc bloqué quelque part, et il ralentit le processus de digestion de la nouvelle journée.

Dans tous les cas, évacuer au moins une fois par jour reste un signe de bonne santé. Par contre, si vous n’évacuez pas tous les jours (par ex. uniquement 1 à 3 fois par semaine) ou à l’inverse que vous évacuez trop (+ 4 à 5 fois par jour), c’est un signe de déséquilibre qui doit vous alerter.

Couleurs des selles

La couleur « normale » des selles provient de pigments produits par la dégradation de l’hémoglobine du sang dans le foie, qui est ensuite excrétée dans la bile avant de finir dans l’intestin.

Une selle saine devrait avoir une couleur brunâtre, ni trop claire, ni trop foncée. La palette de brun peut être considérée comme normale. Toutes autres couleurs vous donnent des indices sur un dysfonctionnement ou d’un dérèglement potentiel.

À noter que certaines couleurs peuvent être simplement dues à certains aliments que vous avez pu manger au préalable. Par conséquent, si vous avez par exemple une selle un peu rouge parce que vous avez bu 1L de jus de betteraves la veille ou vertes parce que vous avez mangé 10g de spiruline… pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.

Dans tous les cas ci-dessous, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

Vos selles sont jaunâtres/ôcre :

  • Peut-être le résultat sur surconsommation de fruits ou légumes riches en pigments jaunes tels que : les abricots, poivrons jaunes, oranges, … pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut-être dû au fait que vos selles n’ont pas eu le temps de brunir dans l’intestin et que le transit est trop rapide. Très fréquent chez les personnes souffrant de reflux-gastro-œsophagien ou simplement dû à une diarrhée.
  • Peut-être dû à une infection des voies biliaires ou un problème de sécrétion de bile.
  • Peut-être dû à une inflammation du foie (hépatite A, B ou C), voire d’une cirrhose, voire d’une jaunisse.
  • Peut-être dû à un syndrome de cœliaque (problème à métaboliser le gluten)
  • Peut-être un signal d’infection ou d’inflammation présente dans les intestins, d’autant plus si cette couleur est accompagnée de mucus dans vos selles.
  • Peut-être également lié à un possible parasite intestinal: le Giardia ou Giardiose

Vos selles sont rouges :

  • Peut-être le résultat sur surconsommation de fruits ou légumes riches en pigments rouge/rougeâtre tels que : les betteraves, autres fruits rouges, colorants alimentaires, … pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut indiquer la présence de sang due à un saignement provenant probablement de l’intestin, du côlon, du rectum ou de l’anus (partie basse du tube digestif) particulièrement si c’est rouge vif cela indique que le sang est encore frais. Cela pourra être :
    • Hémorroïdes,
    • Hémorragie intestinale (côlon ou intestin grêle) due par exemple à un ulcère intestinal, tumeur intestinale,
    • Colite ulcéreuse,
    • Maladie de Crohn

Vos selles sont noires :

  • Peut-être le résultat sur surconsommation de produits riches en pigments noirs tels que : le charbon activé/végétal, la réglisse noire, le sous-salicylate de bismuth… Pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut-être dû à la prise de complément alimentaire contenant du fer. Pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut indiquer la présence de sang due à un saignement provenant probablement du duodénum, de l’estomac, œsophage (partie haute du tube digestif). Il s’agit de sang digéré. Elles auront une apparence de goudron (noires et collantes) et dégageront une odeur insupportable. Cela pourra être :
    • Hémorragie stomacale due par exemple à un ulcère de l’estomac, tumeur de l’estomac/duodénum.

Vos selles sont vertes :

  • Peut-être le résultat sur surconsommation de produits riches en pigments verts ou chlorophylle tels que : Spiruline, chlorelle, orge verte etc… Ou certains légumes (choux, brocolis, épinards, etc…). Pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut-être dû à une cure de fer. Pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.
  • Peut-être dû au fait que vos selles n’ont pas eu le temps de brunir dans l’intestin et que le transit est trop rapide. En effet, normalement la bile (verte) sécrétée par la vésicule biliaire devient jaune puis marron grâce aux diverses bactéries intestinales. Si elle reste verte, c’est que le processus ne s’est pas bien déroulé. Ce transit rapide peut être simplement dû à une diarrhée. Bref, rien de méchant. Dans quelques rares cas :
    • Peut-être dû à un syndrome de cœliaque (problème à métaboliser le gluten).
    • Peut-être dû à la maladie de Crohn.
    • Peut-être dû à une intolérance à la « réglisse » à base d’anéthol. En effet, Les bonbons à la « réglisse moderne » sont en fait à base d’anéthol (huile d’anis), et non pas de réglisse naturelle. Les personnes intolérantes à l’anéthol peuvent avoir des selles vertes après sa consommation.
    • Peut-être également lié à une possible bactérie intestinale.

Vos selles sont gris clair, blanches ou très claires :

Cela résulte d’un manque de sécrétion de bile par le foie (pathologie du foie ou une obstruction des voies biliaires à cause d’un calcul par exemple).

Cela peut aussi provenir d’une hépatite ou d’une cirrhose qui perturbe la sécrétion de la bile.

Vos selles sont argentées :

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est tout à fait possible d’avoir des selles argentées. C’est un signe qui nécessite une réaction urgente et révèle un état inquiétant de votre tube digestif. Cette couleur argentée serait plus précisément d’une couleur argent oxydée. Elle révèle :

  • Un manque de bile dû à une obstruction des voies biliaires. Cela donne des selles blanches.
  • Un saignement dans la partie supérieure du système gastro-intestinal, qui donne des selles noires.

C’est la combinaison des 2 problèmes qui produit une couleur argentée caractéristique.

Vos selles sont violettes foncées:

Les selles (et urines) deviennent violette foncée lors d’une surabondance de porphyrines. Les porphyrines interviennent dans la formation de l’hémoglobine du sang. Elles se lient au fer pour former l’hème (un composé ferreux dérivé) qui permettra de transporter les gaz dans le sang.

La porphyrie est une maladie où les cellules ne se convertissent pas en hémoglobine de manière normale. Ce dysfonctionnement fait que les porphyrines perdent leur fonction initiale. Pour ne pas gêner, les porphyrines sont expulsées du corps par les selles et l’urine où on les retrouve en quantités anormalement élevées. C’est alors qu’elles prêtent aux selles et à l’urine leur couleur violette.

L’odeur des selles

Elles ne doivent certes pas sentir la rose, mais contrairement à ce que la majorité pense, les mauvaises odeurs ne sont pas systématiques ou normales ! D‘une manière générale, l’odeur de nos selles ne devrait pas être incommodante ou fétide. Lorsque les intestins fonctionnent bien et que le côlon fait son travail dans les meilleures conditions, les selles ne dégagent pas de fortes mauvaises odeurs.

Ce que nous mangeons va irrémédiablement avoir un impact sur l’odeur de nos selles. Par exemple, si vous avez mangé très épicé (indien), les chances sont grandes que vous le sentirez fortement aux toilettes. De même, la consommation de viande régulière produit plus d’odeur que les légumes et les bactéries intestinales produisent plusieurs substances contenant du soufre qui est principalement responsable de l’odeur.

Sont également coupables les acides gras et le scatole, produit résultant du processus naturel de dégradation d’acides aminés dans les intestins.

Vos selles peuvent donc sentir mauvais, mais toute odeur puissante, très puissante, fétide et inhabituelle doit vous alerter. La malabsorption, surtout des gras peut occasionner ce type d’odeur plus intense, donc si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Un réglage alimentaire pourra remettre tout cela en ordre. Il faudra alors réduire les aliments tels que : les viandes, les fromages, les produits trop gras et les sucres. Il faudra alors privilégier les fibres des légumes et des céréales pauvres en gluten (Riz, sarrasin, millet, amarante, …).

Vous pouvez également rééquilibrer votre flore intestinale en faisant une cure régulière de probiotiques associée à des prébiotiques (L’association est importante, car les probiotiques se nourrissent des prébiotiques).

La consistance & forme des selles

Un autre signe qui parle : la consistance des selles. La texture des selles est tout aussi importante. Il existe 7 types de selle répertoriés par des chercheurs britanniques sur l’échelle dite de Bristol.

TYPE 1   Petites boulettes dures nettement séparées qui ressemblent à des crottes de lapin. Elles sont très difficiles à expulser. C’est un signe habituel de constipation. CONSTIPATION

Alimentation faible en fibre (prébiotique nécessaire)

Flore bactérienne trop pauvre (probiotique nécessaire)

TYPE 2   Boulettes de Type 1 agrégées sous forme de saucisse. Plus faciles à expulser que le Type 1, mais nécessitent quand même beaucoup d’efforts. C’est un signe un peu moins sévère de constipation.
TYPE 3   Selles en forme de saucisse avec des petites fissures sur la surface.   C’est presque idéal, peut-être un peu trop sec. Si vous souffrez de constipation chronique, c’est l’objectif à atteindre, à condition qu’il soit facile à expulser. Si vous devez pousser fort, vous n’y êtes pas encore.
TYPE 4   Voici la crotte parfaite !! Avec son allure de limace, sa forme profilée, sa surface polie et son enrobage de mucus, son propriétaire peut en être fier. Bravo ! C’est un signe de bonne santé intestinale.   Son expulsion doit être aisée. OPTIMALE
TYPE 5   Des petits morceaux très mous mais aux contours bien définis, expulsés facilement.   C’est une matière un peu trop molle. Cela n’appartient pas encore à la catégorie des diarrhées. Ce n’est pas non plus le signe d’un fonctionnement optimal de l’intestin. PAS OPTIMUM. A SURVEILLER
TYPE 6   Si vous avez l’impression d’expulser de la boue avec des petits morceaux mous aux contours irréguliers, c’est le Type 6. C’est un cas de diarrhée modérée. Elle s’accumule en tas dans la cuvette. Aucune ressemblance avec les saucisses tant espérées. DIARRHÉE MODÉRÉE
TYPE 7   Liquide, presque huileux, sans aucun morceau solide. Là, c’est bien une diarrhée. DIARRHÉE

 

La constipation :

Il est bon de savoir que la constipation est finalement une forme de paresse intestinale provenant très souvent d’un défaut de la flore intestinale due à une mauvaise alimentation ou due à la prise de médicaments. Si elle est chronique, il faut alors peut-être revoir certaines règles d’hygiène, c’est-à-dire :

  • Boire (un peu plus que votre soif ) le long de la journée entre les repas pour hydrater le tube digestif (notamment le matin à jeun).
  • Manger tous les jours plus de légumes et de fruits riches en fibres.
  • Aller aux WC tous les jours même si l’envie ne vient pas pour créer des automatismes.
  • Faites du sport régulièrement (ex : marche quotidienne). L’activité permettra de stimuler votre intestin et de faciliter votre transit.
  • Manger à des heures régulières et ne grignoter rien entre les repas. Le grignotage arrête la digestion.
  • Méditer et éviter tout conflit ou situation de stress. Le stress peut générer de la constipation surtout s’il est chronique.
  • Prendre des probiotiques associés avec des prébiotiques (L’association est importante, car les probiotiques se nourrissent des prébiotiques).

Pour vous aider au début du réglage, il est possible de prendre du psyllium blond (1 cuillère à café dans un verre d’eau) chaque matin.

Dans tous les cas, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

La diarrhée :

Dans les cas de diarrhée, il s’agit généralement d’une gastro-entérite, d’une intoxication alimentaire, d’une prise de certains médicaments (ex : antibiotiques, antiacides, magnésium…) ou d’un abus d’alcool, de café ou de tabac , ou de maladie chronique (type maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique). Il pourrait aussi s’agir parfois d’une fausse diarrhée (suite à un épisode de constipation).

À noter pour ceux qui souffrent de diarrhée due à une gastro : les baies de myrtilles. C’est très utile de l’avoir avec soi en cas de gastro. Faites infuser 50 g de myrtilles séchées dans 2 litres d’eau. À boire tout au long de la journée, pendant 2 jours.

Si ce n’est aucune des causes ci-dessus, et surtout, si cela dure plusieurs semaines d’affilée, il faut envisager un intestin irritable, une hyperthyroïdie, le diabète, un problème de malabsorption ou une intolérance alimentaire (gluten/cœliaque, lactose…), maladie de Crohn, rectocolite hémorragique.

Dans tous les cas, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

Des selles qui flottent:

Une bonne selle doit couler à pic au fond de la cuvette. Même si cela n’est pas nécessairement inquiétant, cela peut s’expliquer par une forte consommation de fibres, la présence de gaz intestinaux dans vos selles ou d’un excès de graisse (cf. plus bas).

Des selles grasses :

Une bonne selle doit couler au fond de la cuvette. Si elles flottent, c’est qu’elles sont trop grasses (stéatorrhée). Cela indique que vous avez mangé extrêmement gras et/ou que votre organisme digère mal les lipides présents dans votre alimentation. Dans le 2ème cas, les causes peuvent être multiples :

  • Du pancréas (qui coupe les lipides en morceaux),
  • Du foie (qui ne produit pas assez de sels biliaires)
  • De l’intestin (maladie inflammatoire, intolérance, GI, maladie cœliaque ou la maladie de Crohn…).
  • Cela peut également s’expliquer en cas de pertes de poids importantes (régime). Pour ce dernier cas se doit être passager.

Néanmoins, certaines selles flottent tout simplement par la présence de gaz dans les matières fécales ou d’un apport élevé en fibres. 

Du mucus dans les selles :

Le mucus est une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine et il est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale. Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

On peut trouver plus de mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère.

Sinon, cela peut être la conséquence :

  • D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)
  • D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.
  • D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.
  • D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…
  • D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

À noter que lorsque la langue devient chargée et blanche, avec des marques des dents sur les bords, c’est souvent le signe que du mucus s’est formé dans les selles avec la consommation d’aliments gras, de laitages ou d’aliments à base de gluten (protéine végétale du blé). Il est conseillé d’éviter ces aliments jusqu’à l’amélioration des symptômes.

Par contre, quand le mucus est accompagné de sang, cela peut être un syndrome du côlon irritable (SCI) qui se caractérise entre autres par de la constipation. Dans tous les cas, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

Bon à savoir

  1. Les genoux plus hauts que les fesses !

Et oui, on ne s’assoit pas sur la cuvette n’importe comment ! Si vous n’avez pas de toilettes turques comme la plupart dans nos pays occidentaux, il existe bel et bien une manière optimale de s’asseoir sur le « trône ». Il faut, lorsque l’on est assis sur les toilettes, que les genoux soient plus hauts que les fesses et l’ampoule rectale. Pour cela, la solution est très simple : installer un petit tabouret (ou autres) pour surélever les jambes par rapport au bassin. Ce simple changement de position change tout !

C’est la position la plus adaptée et la plus naturelle, que l’on peut encore exercer dans les toilettes turques ou japonaises. Une petit article pour vous expliquer tout cela.

  1. Prendre le temps de faire ses besoins

C’est un moment important. On évacue les déchets de notre corps ! Il faut prendre le temps nécessaire quand on va aux toilettes, oublier quelques minutes ce que l’on doit aller faire juste après ou ce que l’on a fait juste avant. C’est un peu comme, lorsqu’on médite : il faut être conscient de ce que l’on fait, être le plus détendu possible, à l’écoute de son corps, bien respirer, à l’écoute de ses mouvements internes. On ne s’isole pas par hasard dans les toilettes.

  1. Un petit massage

De ne pas hésiter à se masser le ventre, en suivant le trajet de l’intestin, notamment le matin à jeun, voire même sur la cuvette, pour favoriser le transit.

  1. Pousser, pousser !

L’ampoule rectale fonctionne avec deux muscles puissants : le sphincter anal à la sortie de l’ampoule rectale et un autre sphincter en amont qui ferme l’ampoule. Ces deux muscles travaillent en antagonisme. Lorsque l’un est ouvert, l’autre est fermé. Compliqué !

Du coup, lorsque vous poussez pour évacuer, le dernier sphincter s’ouvre, mais mécaniquement le premier se ferme. À l’inverse, si vous contractez le sphincter anal, vous allez ouvrir le premier.

Donc, au lieu de pousser continuellement (mauvaise idée) il faut alterner l’effort :

  • Pousser 30s dans un sens
  • Rétracter 30s dans l’autre sens

L’évacuation s’améliorera d’elle-même puisque le mécanisme physiologique fonctionnera dans le bon ordre.

  1. Faites du sport !

Le fait de marcher de 20 à 30 minutes par jour, de faire de la course à pied ou toutes activités sportives, renforcent les muscles de la sangle abdominale et enclenche une action mécanique sur le péristaltisme et le transit intestinal, qui favorise la vidange de l’intestin.

À noter qu’une trop forte activité sportive peut à l’inverse créer des troubles intestinaux/gastriques.

  1. Réfléchissez à votre niveau de stress.

Le stress peut faire des ravages dans votre corps, il a vraiment un rôle à jouer dans votre processus digestif. Il peut être à l’origine des problèmes de constipation, de diarrhées, etc.. Si vous êtes très stressé, trouvez la manière la plus efficace pour vous calmer, ne laissez pas le stress nuire à votre santé.

  1. Hydrothérapie du côlon

L’hydrothérapie du côlon permet une évacuation de ces vieilles matières ainsi qu’un nettoyage de la paroi du côlon où se sont incrustés les déchets. Les bienfaits de ce nettoyage sont immédiats et multiples.  En cas de constipation chronique, de selles mal odorantes chroniques, rien ne vaut un bon lavage du côlon.

Pour le faire, je vous conseille de vous rendre chez un spécialiste de l’hydrothérapie du côlon ayant tout l’équipement et le processus d’hygiène adapter. Je peux vous conseiller quelques thérapeutes en région parisienne, Bordeaux, Perpignan, Maroc si besoin (Poser vos questions sur le forum)

Conclusion

Vos selles sont une mine d’informations. Prenez le temps de les regarder au minimum une fois par semaine. En général, la nature de votre selle est principalement déterminée par votre alimentation et votre mode de vie. Des anomalies ne sont pas nécessairement problématiques surtout si cela ne perdure pas et que vos selles redeviennent normales rapidement.

Votre médecin

Si vous constatez des selles inhabituelles, si la couleur de vos selles change brusquement, vérifiez toujours si vous avez mangé quelque chose de particulier ou si vous prenez un médicament pouvant avoir ce type d’effets secondaires. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin sans tabou. Ne laissez jamais ce type d’apparition passer inaperçue. Restez attentifs.

Des questions ?

N’hésitez pas à lire notre article “La bonne position aux toilettes” et “Votre papier toilette regorge de produits chimiques” pour compléter. Si vous avez des questions ou des commentaires à faire, n’hésitez pas à utiliser le forum Oum Naturel dans la section qui convient.

Ceci peut vous interesser

Dossier – Kaki un excellent fruit à manger avec précaution

C’est la saison du Kaki ? Si oui, on se régale tous à en manger tous …

137 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour,
    Je souffre d’un mauvais transit intestinal depuis le début du confinement lie au Covid-19. J’ai consulté un des meilleurs gastro-entérologues sur Paris qui m’a affirmé que j’étais constipé. Il m’a prescrit du SPAGULAX ( 2 sachets par jour) et CARBOSYMAG ( 4 gélules par jour). Il m’a également fait une fibroscopie et une colposcopie le 20 mai dernier. Il a découvert que j’avais 4 polypes bénins qu’il a enlevé sur le champ et un Cardia. Il a envoyé les polypes prélevés à un laboratoire microscopique et le résultat m’ été communiqué le 10 juin « Présence de l’HELICOBACTER PYLORI dans mon estomac » qui remonte à mon enfance. J’avais en effet un ulcère qui a disparu depuis 30 ans et il est revenu maintenant. Pour éradiquer cette bactérie HELICBACTER, il m’a prescrit un traitement de 10 jours sous forme de protocole (PYLERA; 3 gélules 4 fois par jour après le petit-déjeuner, le déjeuner , le dîner et au coucher, associée à la prise de 20 mg d’OMEPRAZOLE 2 fois par jour après le petit-déjeuner et le dîner ). J’ai fini ce protocole le 21 juin et je dois faire un test HELKIT au moins 2 mois après la fin du traitement c’est à dire vers fin juillet prochain. Je continue mon traitement anti-constipation (SPAGULAX et CARBOSYMAG). Je vais aux toilettes 3 à 4 fois par jour. Mes selles sont molles, faciles à éjecter, de couleur presque noires à cause du charbon de CARBOSYMAG, mais depuis quelque temps avec des petits morceaux sous forme de grain de maïs jaune. ET SURTOUT J’AI TRÈS MAL AU DOS surtout l’apres-midi et pourtant il m’a prescrit un anti-douleur (DEBRIBAT 1cp avant les 3 repas pour 26 semaines). Mais rien n’est fait la douleur au dos est toujours là, insupportable. De plus, j’ai maigri de 8 kg (72 kg actuellement contre 80 kg il y a 4 mois). Je ne dors pas assez malgré que je prends 1 cp de ZOPICLONE. Je suis angoissé. J’attends le test HELIKIT avec impatience et me demande souvent si je n’ai pas un début de cancer de l’estomac. J’ai lu sur l’HELICOBACTER de quoi écrire tout un livre. Mais je soupçonne quelque chose de plus grave c’est à dire des tissus cancérigènes des polypes qu’il a enlevées. Dites moi la vérité, toute la vérité. Merci infiniment.

  2. Avatar

    voila quand je vais au toilette je degage les selles un peu fort je sent une brulure au niveau de l.anus cette douleur persiste quelques heures soi le jour ou la nuit
    j.ai les hemorroides internes mon psa est benigne

    • Avatar

      Si vous avez des hémorroïdes, difficile d’écarter l’idée que vos brulure soient causer par ces derniers.

  3. Avatar

    Bonjour, je m’appelle Charlotte; depuis quelques semaines déjà, mes selles sentent une odeur inhabituel, peut être le soufre et je sens cette odeur partout autour de moi tout le temps, c’est atroce. Je fais très attention à l’hygiène, pas de souci de ce côté là. Mon ami me dit que je ne sens rien mais moi je sens quand même cette odeur partout où je vais. Je mange de la viande trois ou quatre fois par semaine mais pas en quantité excessive à chaque fois… Vous avez un conseil?

    • Avatar

      Bonjour.

      Une odeur de soufre lors de vos selles pourrait vouloir dire que vous ne métabolisez pas bien les protéines. Le processus de putréfaction libère des gaz soufrés, qui sentent mauvais ou être du à un médicament/compléments que vous prenez.
      Les odeurs de soufre de votre transpiration (autre sujet) peuvent être du à une multitude d’autres raisons (allant de votre alimentation, à votre hydratation, infections, problèmes digestifs, …). Bref, si le problème persistait, il faudrait creuser pour essayer de trouver l’origine en faisant une bilan avec votre médecin ou un naturopathe (je propose des e-consultations si besoin).

    • Avatar

      Depuis quelques jours j’ai des selles jaunes et flottantes. J’ai quelques douleurs sous les côtes du côté droit, mais rien de sérieux. Seulement quelques sensations de brûlure 2 ou 3 fois et pas tous les jours. Je dois passer yne échographie dans 1 semaine et en attendant j’ai une angoisse terrible, je crains d’avoir un cancer du pancréas. Pouvez-vous me dire ce qu’il en est. Merci

  4. Avatar

    Bonjour oumnaturel,

    Je vous décris mon problème, je suis un homme de 26 ans étant de naturel très anxieux.

    Tout à commencer il y a 6 jours, j’ai ressenti une douleur abdominale gauche terrible débouchant sur une diarrhée qui apaisa mon mal de ventre, j’ai pensé à une intolérance alimentaire suite à ce que j’avais mangé la veille, seulement depuis cette épisode, je vais en selles en forme de saucisses faciles à expulser avec ou sans traces marron sur le papier toilette (désolé pou les détails), parfois une douleur anale se manifeste après la selle et fini par passer au bout de quelques minutes, ceci me faisant faire des crises d’angoisses terribles, j’ai de petites douleurs abdominales de temps à autres mais moins intenses surtout avant d’avoir des gaz. Je pense que le stress et des crises d’angoisses répétées favorisent ce phénomène, et en regardant votre article je suspecte le syndrome de l’intestin irritable,

    Je souhaiterai avoir un avis sur ce phénomène, merci d’avance.

    • Avatar

      Bonjour.

      Le stress et l’anxiété sont en effet des ennemis de la bonne santé intestinale. SI ces troubles sont passagers, passez à autre chose. S’ils persistent, consultez votre médecin ou un naturopathe pour faire un bilan (j’en propose en e-consultation si besoin)

  5. Avatar

    Bonjour, j’ai 17 ans depuis 1 semaine dès que boit du lait quand je vais au toilette mes selles sont molles, mais il y a des jours elle sont dur normal, devrai-je m’inquiéter ou d’aller voir mon médecin ?

  6. Avatar

    Bonjour,

    Cela fait plusieurs semaines que j’ai mal au ventre côté gauche en haut et le matin quand je vais à la selle, ce sont des selles optimum mais sentent très mauvais et ont une couleurs brunes foncées sans êtres noires, mais quand h’y retourne dans la journée elles ne sentent pas. Ce qui me préoccupent sont ces maux de ventres et cette odeurs le matin, Pouvez-vous m’aider à y voir plus clair s’il vous plaît ? Dans l’attente de votre retour.

    Bien cordialement

  7. Avatar

    Bonjour,

    J’ai des selles très molles très grasses, très collantes j’ai beaucoup de mal à me nettoyer après il me faut une quantité de papier impressionnante et je me demande ce que c’est . J’ai vu une ostéopathe qui m’a dit que c’était un mauvais fonctionnement du cholédoque elle m’à fais des manipulations qui ont été radicales mais ca ne dure pas et c’est redevenu comme avant.
    J’ai des diverticules pancolique et une hernie hiatale je prends donc de l oméprazole 10 mg à la demande mais j’ai souvent très mal à l’estomac
    J’ai aussi une legere stéatose non alcoolique diffuse et je ne sais pas quoi prendre pour me soigner au naturel.
    Pouvez vous me donner quelques conseils

    Annette

    • Avatar
      michèle caraty

      j’ai des selles très collantes, très difficiles à évacuer et demandant une quantité impressionnante de papier et un nettoyage au savon .mon médecin ne semble pas inquiet: je ne dois pas manger gras .c’est ce que je fais pourtant . merci de me conseiller

  8. Avatar

    Bonjour, je suis une jeune fille de 16 ans et je rencontres des problèmes depuis quelques mois :
    Je vais à la selle plus de 5-6 fois par jours et à chaque fois elles sont très molles ( quelques rare fois liquides) et flottent.
    Pourtant je n’ai pas une alimentation riche en graisse, je mange largement assez de fibres, et fais beaucoup de sport ( course a pied, athlétisme).
    Cela m’étonne car je ne bois pas assez d’eau, j’ai eu de nombreux dysfonctionnement rénaux depuis 3 ans…
    Je n’en ai pas informé mon médecin car je ne sais pas si ça en vaut la peine .
    Auriez-vous un conseil à me donner ?
    Merci, et bonne journée.

    • Avatar

      Bonjour,

      Informer son médecin dans tous les cas si vous avez le moindre doute.

      Avoir des selles 5 à 6 fois par jour n’est pas “normal” si cela dur plus de 5 jours. Même si votre alimentation vous semble équilibrée, l’origine de ce dysfonctionnement peut être diverse et il faut la trouver.
      Votre médecin, puis un naturopathe pourront faire le bilan avec vous.

  9. Avatar

    Bonjour,

    homme de 31 ans, depuis deux semaines, je ressent une envie pressante d’aller à la selle. Parfois pour faire une quantité infime qui présente des genres de glaires. Des traces roses sont présentes sur le papier toilette.

    Est ce que ces symptômes sont inquiétants ?

    Merci d’avance de vos réponses

    • Avatar

      Bonjour.

      Le mucus (glaire dont vous parlez) est une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine et il est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale. Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

      On peut trouver plus de mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère.

      Sinon, cela peut être la conséquence :

      D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)
      D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.
      D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.
      D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…
      D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

  10. Avatar

    Bonjour, je suis une jeune femme de 25 ans. L année derniere j ai été diagnostiqué d une colopathie fonctionnelle.
    J ai des selles de type 1 2 ou 3 et j ai des glaires marron, pas bc mais assez pour que je puisse les remarquer.
    Vous avez parlé de mucus (blanc ou transparent ou jaune)
    Mais quand les glaire sont marron (exactement la meme couleur que les selles ) ca veut dire quoi ?
    Mercii

    • Avatar

      Bonjour. Ca veut rien dire de plus. Le mucus a simplement été colorée pas la selle.

    • Avatar

      Bjr
      J’ai une constipation chronique depuis 20 ans. J’ai vu plusieurs gastro…En vain et me soigne donc toute seule. Bcp de légumes. De fruit…donnez moi les remèdes pour une selle avec beaucoup de glaire blanchâtre autour des selles .Bcp de flatulences donc de mauvaise bactéries. Merci de votre aide. …

      • Avatar

        Bonjour.

        Il n’est pas normal d’avoir une constipation chronique durant 20 ans. Il y a forcement quelque chose qui cause cette constipation et qu’il faudrait comprendre. Il ne s’agira pas de prendre un remède “miracle”. Vous devriez trouver un professionnel qui fera avec vous un bilan précis pour tenter de trouver l’origine de votre constipation. En effet, la santé est en réalité moins une affaire de symptômes que de causes, et il faut s’attacher en priorité à comprendre l’origine du problème.
        Si vous connaissez un médecin ou naturopathe ayant cette approche hollistique prenez rendez-vous afin qu’il fasse avec vous un bilan précis. Je propose également des consultations en ligne pour ce type de problèmes.

        https://naturopathe.oumnaturel.com/

        • Avatar

          Bonjour, OumNaturel cela fait 3mois que je souffre amaigrissement selle liquide, des quintes de toux inexpliquée reflue gastrique je n’arrive pas à mangé j’ai été voir plusieurs médecin j’ai été orienté pour voir un gastro-entérologue faire une fibro et colo je suis anxieuse depuis le confinement ça a commencé le 2/03/2020 un médecin m’a prescrit du bactrime 800 quatre. Prise par jours depuis ce jour jai eux une muqueuse le bactrime je suis comme ça en m’avait prescrit du fangizon avec du gel buccal et un bain de bouche au bicarbonate ça m’a soulager après j’ai enchaîné avec tous ça aider moi svp je suis une maman de 39 ans deux enfants ça me fatigue je fais que de dormir c ne pas mois c horrible

  11. Avatar
    Berteau Liliane

    Bonjour, depuis quelques années j’ai des selles alternatives: diarrhée et constipation parfois sévère. J’ai donc entamé une cure de Molkosan. Après 7 jours, j’ai l’impression de me “vider” chaque jour, des selles de type 6, une fois par jour. Est-ce imputable à la prise de ce Molkosan? Ces selles vont-elles changer? De plus, depuis quelques semaines, bien qu’agée de 67 ans, j’ai l’impression d’avoir un bébé qui gigote, mouvements très perceptibles à gauche de l’estomac. Devrais je consulter ou tout cela est-il normal ? Merci déjà pour votre réponse.

    • Avatar

      Bonjour.

      Un situation de diarrhée ou constipation chronique n’est absolument pas normale. Est-ce quelle est du à la prise de Molkosa (composition enrichie en acide lactique L+), j’e doute car vous en aviez avant (au pire à l’a aggravé).
      Il faudrait impérativement que vous puissiez faire une bilan général pour comprendre les causes de ce dysfonctionnement (alimentation, dysbiose intestinale, parasites, intestin poreux, autres …) et doc traiter la cause exacte.
      Vous pouvez votre orienter vers votre médecin ou un naturopathe. Je travaille sur ce type de problème très régulièrement et propose des consultations en ligne si besoin https://naturopathe.oumnaturel.com

    • Avatar

      Bonjour Berteau Liliane. Tout pareil que vous… je ne prends pas de molkosan mais j’ai ce gargouilli du coté gauche et des selles type 6 depuis quelques semaines. De plus, une douleur sous les cotes qui s’irradient jusqu’au dos. D’après une échographie réalisée, le médecin conclue une condrite costale. Je n’en suis pas certaine par contre car ce gargouilli continue et les selles et la douleur, pareil. Et vous, avez vous des douleurs? Merci

  12. Avatar

    Depuis un mois, j’évacue des selles une fois par jour minces et en petites quantités d’une couleur marron très claire voire jaune. Je souffre d’hémorroides sans douleur mais avec parfois du sang et je dégage beaucoup de gaz. avez vous une quelconque explication ? Merci

    • Avatar

      Bonjour. Les causes peuvent être multiples et il faut les trouver via un bilan de santé personnalisé (antécédents médicaux, hygiènes de via, alimentation,..). Il faudrait vraiment que vous consultiez pour comprendre (votre naturopathe, médecine fonctionnelle). Je propose ce type de bilan si vous le souhaitez: https://naturopathe.oumnaturel.com

  13. Avatar
    Séverine C.

    Bonjour,

    J’ai fait un genre de gastro il y a 15 jours et à la suite de ça à chaque fois que j’allais à la selle, j’avais des douleurs atroces sur le côté gauche juste dous la côte
    J’ai été voir le médecin qui m’a mis au régime sans résidus por mettre mes intestins au repos avec un peu de constipation mais les douleurs n’ont pas changé j’ai toujours mal aux intestins après la selle.
    Je ne sais plus quoi penser je regarde les régimes à adapter mais sur internet il y a tout et n’importe quoi.

    Merci de m’éclaircir.

    • Avatar

      Bonjour.

      Difficile de répondre à cette question sans une vision globale (antécédents, hygiène de vie, …). Pour les douleurs à l’hypocondre gauche (sous les cotes flottantes gauches), votre médecin éliminera certainement des causes sous-jacentes (rate notamment) avec une échographie. Vous faites peut-être une intolérance alimentaire (j’ai déjà eu un cas comme cela).

    • Avatar

      Bonjour je me nomme Hamed j’ai 26ans, j’ai un ulcère depuis 3 ans maintenant dernièrement j’ai eu les sang dans mon selle et les hémorroïdes mon docteur ma faire les exemen et m’a dis j’avais des ulcère qui était aggravé et raison pour laquelle j’avais hémorroïdes et j’ai des veine un peu gonflé sur les mollet mais maintenant que j’ai plus fre douleur pour hémorroïdes mais ce matin je suis aller à la salle il y’a vais de l’huile dans mon salle j’aimerai savoir si c’est normal ou j’ai un problème de fois ? S’il vous plaît m’informer merci

  14. Avatar

    Bonjour, j’ai pas mal de soucis intestinaux type intolérance aux produits laitiers, diverticulite parfois… Mes selles sont jaunes / brunes, cela peut-il être lié ?

    Merci !!

    • Avatar

      Bonjour,

      Les selles jaunes/jaunatres peut-être le résultat sur surconsommation de fruits ou légumes riches en pigments jaunes tels que : les abricots, poivrons jaunes, oranges, … pas d’inquiétude à avoir si cela reste passager.

      Peut-être dû au fait que vos selles n’ont pas eu le temps de brunir dans l’intestin et que le transit est trop rapide. Très fréquent chez les personnes souffrant de reflux-gastro-œsophagien ou simplement dû à une diarrhée.
      Peut-être dû à une infection des voies biliaires ou un problème de sécrétion de bile.
      Peut-être dû à une inflammation du foie (hépatite A, B ou C), voire d’une cirrhose, voire d’une jaunisse.
      Peut-être dû à un syndrome de cœliaque (problème à métaboliser le gluten)
      Peut-être un signal d’infection ou d’inflammation présente dans les intestins, d’autant plus si cette couleur est accompagnée de mucus dans vos selles.
      Peut-être également lié à un possible parasite intestinal: le Giardia ou Giardiose

    • Avatar

      Bonjour,
      Je suis terriblement inquiet et sans réponse.
      Cela fait environ 3 mois que mes selles virent vers le jaune relativement moulées avec rarement une pigmentation revenant vers le marron.j ai egalement la bouche seche la nuit la langue blanche et des insomnies.
      Je suis de nature anxieuse et ce moment c’est l l’apothéose!
      Mon docteur m a prescris une prise de sans qui est impecc mais a l echographie ils ont trouvé des nodules sur le foie et dans quinze jours je passe un irm.
      Je n en dors plus et les symptômes se sont aggravés.
      Qu en pensez vous?
      Merci

  15. Avatar

    Bonjour je prends de l’omeprazole 20mg depuis 1semaine environ et maintenant mes selles sont claire est ce normal ?

    • Avatar

      Bonjour. Difficile de répondre, clair c’est trop vague. Néanmoins, l’omeprazole est un inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) qui possède de très très nombreux effets secondaires même si une semaine reste très court.

  16. Avatar

    Bonjour,
    Suite à des pertes de sang sur les selles j’ai subis en octobre une colposcopie virtuelle. On m’a trouvé un polype et un caillou dans la vésicule, mais après biopsie le polype était bénin bien que par la suite (dans quelques années) pouvait devenir cancéreux.

    Je suis de nature très très anxieuse en ce moment, je suis dans cette face d’angoisse dû à des soucis familiaux. En généra, je suis de nature constipé. Dernièrement, je bois tous les soir avant de me coucher une verre d’eau pure avec une cuillère à café de vinaigre de cidre et du miel. J’arrive à aller tous les jours au toilette le matin mais je dois comme même forcer un peu. Lundi dernier j’ai trouvé sur les selles un fil gluant, des glaires je pense bien blancs comme des pertes vaginales, et ce matin à nouveau sur la dernier selle mais un peu plus que la dernier fois.. j’angoisse beaucoup à l’idée d’avoir quelque chose de grave, j’ai rendez-vous lundi avec mon médecin traitant.

    Pouvez vous me dire, si j’ai des raisons de m’inquiéter à cause de ces glaires bien blancs ?
    Je vous en remercie d’avance

    • Avatar

      Bonjour,

      Il doit s’agir de mucus, une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine et il est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale (surtout quand on est constipé). Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

      On peut trouver plus de mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère.

      Sinon, cela peut être la conséquence :

      – D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)

      – D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.

      – D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.

      – D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…

      – D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

      À noter que lorsque la langue devient chargée et blanche, avec des marques des dents sur les bords, c’est souvent le signe que du mucus s’est formé dans les selles avec la consommation d’aliments gras, de laitages ou d’aliments à base de gluten (protéine végétale du blé). Il est conseillé d’éviter ces aliments jusqu’à l’amélioration des symptômes.

      Par contre, quand le mucus est accompagné de sang, cela peut être un syndrome du côlon irritable (SCI) qui se caractérise entre autres par de la constipation. Dans tous les cas, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

  17. Avatar
    lanfrey-laperrière roland

    Bonjour et merci pour vos réponses . L’endocrinologue qui m’a dit que j’avais probablement une stéathose m’a passé l’échographie mais comme j’étais bourré d’aérophagie elle s’est énérvé et n’a pas pu voir la rate ,d’après elle la vésicule biliaire n’avait rien , elle a vu un élargissement du sygmoide de l’intestin mais avait un doute vu la grande quantité d’aérophagie , je me demande si dans ces condition le foie n’était pas en partie masqué par l’aérophagie comme pour le reste des organes , je n’ai rien aux intestins ni à l’estomac, je pense à du stress vu l’état de la thyroide , j’ai trouvé l’équilibre avec le levothyrox mais ça n’empeche pas d’avoir eu des petits dérèglements hormonaux et niveau irritabilité surtout avec la nouvelle formule du levothyrox dont pas mal de personnes ont une des désagréments plus ou moins grave . Bon , rapport au mal de dos ,je suis devenu un peu sédentaire et là j’ai pris la résolution de marcher tous les jours mais que du plat en marche un peu forcé , celà fait 15 jours que j’ai attaqué brutalemment avec en plus absorptions de fibres , légumes fruits ( oranges ou kiwi ou banane ou pommes et 1 pruneau le matin au petit déjeuné ,c’est sucré quand meme ) céréales flocons d’avoine sans sucre mélangé à un yaourt nature au lait entier, il ,faut que je trouve des yaourts demi-écrémé , café et thé sans sucre , le midi ou soir sardines à l’huile ,maquereaux et poissons pommes de terre, carottes , salade verte souvent à l’huile d’olive , féculents mais lesquels ? pour le pain complet dur à trouver . On peut remplacer le pain blanc par quoi ? le soir soupe petit morceau de fromage de brebis . peut etre pris trop de fruit et crudités et fibres végétales , ça a accéléré le transit ,c’est sur ; ça a pu aussi brasser les intestins car petites douleurs des 2 cotés au couché, ça brasse ça gargouille, , les excréments forment un long filet de couleur marron , ça sort sans forcer sans discontinuer , en quantité , pas fractionné , mais c’est un peu mou . Après ça je vous laisserai tranquille mais j’aimerais que vous me donniez votre avis par rapport à tout ce que je vous ai dit . Je vous remercie par avance .Cordialement . L L Roland .

  18. Avatar
    lanfrey-laperrière roland

    Bonjour , j’ai une hypotyroide depuis 2 ans ( un thyroide atrophiée qui m’oblige à prendre du levothyrox à vie et m’a rendu irritable ,nerveux , anxieux , je fait attention à mon alimentation , j’ai 62 ans , je fais quelques dizaines de KMS par semaines , je viens de revoir mon alimentation : fruits , légumes , féculents , crudité , par de sucres , ni gateaux , que des sucres lents ; pas d’alcool , ni cigarettes , j’essaie de mastiquer le plus longtemps possible et j’essaie aussi de boire 2 ls d’eau par jour , un peu plus l’été . Résultat :ça gargouille en permanence dans les intestins , je vais à la selle à peu pret 1 fois par jour , couleur brun à brun clair mat , consistance alternance entre un excrément qui glisse au fond de la cuvette et quelques fois des morceaux de 10 cms flottent avec quelques bulles qui s’en échappent , et le lendemain petit bouchons un brun foncé et le reste ce sont des excréments moux qui forment un tas compact et un peu collant à la cuvette . Peut-etre qu’en m’étant remis assez brutalemment à la marche forcée , ça a trop boosté le transit , perturbé l’intestin . J’ai soit disant une stéatose hépatique non alcoolique , et après un bilan sanguin complet tout est normal . Est-ce que c’est avéré mais c’est pour celà que je me bouge et revoie mon alimentation bien qu’avant je ne faisait pas d’excès mis à part peut etre un peu de sucre de trop , ou GINKO pour mes accouphènes ou lysanxia pour mon anxiété liée aux accouphènes , aspro, dolipranes , ces médocs m’ont peut etre causé des problèmes au fois . Je vais en parler à mon médecin , mais j’aimerais avoir votre opinion . Merci par avance . Cordialement . L L Roland .

    • Avatar

      Bonjour.
      Beaucoup d’information qu’il est compliqué d’analyser sans un bilan approfondi (habitudes, antécédents, ..). En ce qui concerne votre une stéatose hépatique non alcoolique, elle peut en effet être dûe à une alimentation trop riche en glucides. Vos autres troubles peuevent également être dûe à cela. La marche n’est en aucun cas une cause (et encore moins un problème). Cependant, c’est un stade de maladie parfaitement réversible si vous mener les bonnes actions.

  19. Avatar

    Bonjour,

    Suite à une gastro avec principalement une diarrhée, j’ai régulièrement des diarrhées ou selles molles après un repas trop riche. J’étais chez le médecin qui m’a dit de prendre de l’ultra levure et du tiorfan. Tout allait très bien pendant une dizaine de jours. Hier, j’étais au restaurant et depuis rebelotte….. je n’ai pas vraiment de douleur, les selles sont molles type 6. Je m’interpelle également car j’ai également depuis un certain temps les coins de la bouche fissurés. Je suppose que ça peut être lié ? Merci d’avance pour votre réponse.

  20. Avatar

    Bonjour et bravo pour cet article très intéressant !
    Je consomme quotidiennement des amandes et je retrouve de petits bouts blancs dans certaines selles. Pensez-vous que cela peut être lié ? J’ai pu lire que les graines, noix etc pouvaient se retrouver dans les selles sans que cela soit anormal.
    Belle journée à vous

    • Avatar

      Bonjour.

      Oui, on peut retrouver un tas de résidus dans les selles. La principale raison est la mastication qui n’a pas été suffisante. Prenez le temps de bien mâcher vos noix (et autres aliments d’ailleurs) jusqu’à en faire un purée en bouche. Cette mastication aura aussi pour effet d’améliorer votre digestion et d’augmenter l’effet de satiété.

  21. Avatar

    bonjour petite question svp je vais a selles tous les matins mais en petites quantités es ce normal merci a vous

    • Avatar

      Bonjour. La quantité sera proportionnelle à votre alimentation. J’ignore ce que peut signifier “petite quantité” pour vous et ce que vous mangez. Difficile pour moi de vous dire si cela est normal.

      • Avatar

        Bonjour,je vais depuis 2 semaines 5 à 6 fois a la selle par jour,j ai par moment l impression qu il y a toujours a évacuer. De plus mes selles sont molles et mal odorantes. J ai fait mes analyses de selles ce matin.Bref ce n’est pas inquiétant ?

  22. Avatar

    Bonjour,

    Merci pour votre article très complets. Le plus complet que j’ai pu trouver sur internet jusqu’à présent.

    J’ai eu des diarrhées, de type 6-7, pendant 1 semaine complète, puis j’ai consulté un médecin généraliste qui m’a prescrit du Smecta et de l’ultra levure.

    J’ai fait a sa demande une coproculture qui s’est avérée négative.

    Depuis 2 jours je ne mange que du riz, du pain blanc et de la compote pomme coing.

    Ma dernière selle est moulée mais présente une couleur ocre que je qualifierai de foncée. Plutôt entre le vert kaki et l’ocre.

    Je me demandais s’il y avait lieu de s’inquiéter concernant cette couleur.

    J’ai également un bilan sanguin a effectuer la semaine prochaine si les symptômes de diarrhées persistent.

  23. Avatar

    Bonjour
    Il y a une semaine environ j ai eu après chaque repas ou dans les 2h qui suivent des spasmes au niveau de l estomaac avec des selles de couleur ocres. Ces douleurs ont été présentes pendant 5 6 jours et ont disparues mais la couleur des selles persistent . Le bilan sanguin (cholestérol élevé et la ferritine est environ de 506 mg. Y a t il un rapport avec le bilan sanguin ? Une consultation aux urgence est elle nécessaire .
    Merci
    Dois je m inquiéter?

    • Avatar

      Bonjour.

      Répondre à une telle question en ligne n’aurait que peu de sens. Si vous avez effectué une analyse sanguine, elle a été prescrite par un médecin qui sera vous répondre avec précision. Un fort taux de ferritine peu avoir plusieurs causes différentes.

  24. Avatar

    Bonjour, je vous remercie pour votre article, j’avais une question par rapport à mon état : cela fait une semaine que ça dure, lorsque je vais au toilette avant et/ou après mes selles tombe une matière glaireuse en sang, quand je m’essuie j’en retrouve sur le papier toilette. J’ai peur d’aller chez le médecin surtout s’il faut faire une chirurgie. Est ce que tu saurais quelle en est la cause et ce que je devrais faire face à ça.

    Je te remercie cordialement

    • Avatar

      Bonjour.

      Il s’agit surement de mucus, une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine, qui est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale. Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

      On peut trouver plus de mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère.

      Sinon, cela peut être la conséquence :

      D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)
      D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.
      D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.
      D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…
      D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

    • Avatar

      Bonjour,
      Alors voilà, mon problème est que ca fait 2 fois que j’attrape le clostridium (1 fin décembre et 1 mi janvier). Depuis, j’ai mal au ventre mais toujours en bas du ventre côté gauche. Je n’arrive pas à aller aux toilettes normalement.Soit c’est liquide, soit c’est “déchiqueté” mais toujours très mou, je ne comprend pas. Les médecins m’ont dit aussi que j’avais des troubles intestinaux… Pensez vous que je retrouverais des selles normales ? Et que j’ai toujours mal au ventre ? Merci de votre réponse.

      • Avatar

        Bonjour,

        Il est impossible de répondre à votre question avec le peu d’information que j’ai. Vos médecins qui ont reconnu les symptômes ont certainement dû appliquer rapidement les mesures nécessaires pour traiter et limiter la contagion de cette bactérie. Si vous avez subit un traitement antibiotique ou bénéficié d’une chirurgie gastro-intestinale, vous nécessitez une surveillance rapprochée. Que vous ayez encore des troubles cela n’est pas très surprenant, votre infection est très récente. Mais encore un fois, avec ce type de bactérie il faut être vigilent et être suivi de prêt par vos médecins.

  25. Avatar

    Merci pour votre article. Voilà, je viens de voir mes selles qui ont une consistance normale mais la couleur est un vert pistache très clair, du coup cela m’a inquiété. Je veux savoir si c’est normal. Merci.

    • Avatar

      Difficile de répondre. La couleur verte peut simplement venir de votre alimentation de la veille ou des jours précédents (si beaucoup de légumes vert par exemple). Essayez de voir dans la section “Couleur verte’ de l’article pour plus de détails.

  26. Avatar

    Bonjour ,quand je vais Au toilette mes selles sont glissantes et normal .quand je m’essui il y a rien sur le papier .es normal ?

  27. Avatar

    Bonjour,
    J’ai 30 ans et depuis aussi loin que je me souvienne mes selles flottent et sont plutôt type 5. Mon ventre fait souvent du bruit et mes selles ne sentent pas bon. A tel point que j’ai honte daller aux toilettes si je ne suis pas seul. Que doit je faire pour être normal?

    • Avatar

      Bonjour,

      La 1ère chose à regarder, c’est votre alimentation. Cela pourrait grandement vous aider. Je vous invite faire un bilan naturopathique (avec un naturo qui a une approche nutrition)

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vais toujours aux toilettes le matin très peu de temps après mon réveil et à ce moment-là mes selles sont molles et de couleur marron foncée, voir brunes. Ce matin, j’ai découvert des petites taches, comme des genre de glaires mais blanches sur une de mes crottes. (Hier soir j’ai mangé des cordons bleus et des épinards à la crème avec du fromage râpée je sais pas si cela peut avoir un rapport…).
      J’aimerai savoir si c’est « normal » ou si il faut que je m’inquiète ?
      Merci d’avance pour votre réponse à mon commentaire.

      • Avatar

        Bonjour,

        La couleur de vos selles semble normal.

        Le mucus (glaire dont vous parlez) est une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine et il est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale. Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

        On peut trouver plus de mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère. Si passager, pas d’alerte.

        Sinon, cela peut être la conséquence :

        D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)
        D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.
        D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.
        D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…
        D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

        • Avatar

          Merci beaucoup pour votre réponse ! Je vais rester vigilante les prochains jours et si ce mucus persiste, je consulterai mon médecin.

  28. Avatar

    Bonjour,

    J’ai 78 ans et durant toute ma vie j’ai été plus ou moins constipé : 2 à 3 fois par semaine aux toilettes, voir moins ! Mais voilà que depuis 2 mois, j’y vais avec des envies pressantes tous les jours et parfois 2 fois par jour. Mes selles sont molles et collantes, plusieurs feuilles de pq sont nécessaire….. et parfois tout n’a pas été évacué ?….. aussi parfois très malodorantes ! Avec beaucoup de gaz malodorants !… Et continuellement des gargouillements indolores dans le ventre !

    A présent depuis un mois, j’ai la gorge qui sèche… qui s’irrite et provoque des quintes de toux ! Moins à présent, mais je ressens simplement quelque chose de pas très bon qui me remonte dans la gorge ? Aussi je n’ai jamais eu de gros appétit, mais encore beaucoup moins maintenant….. avec une certaine fatigue et un manque d’entrain !!!

    Je suis allé voir voilà une semaine mon docteur qui m’a dit faire un reflux-oesophagien et m’a donné à prendre durant 15 jours des sachets de Moxydar….. mais pas d’amélioration pour l’instant ?

    A présent, j’aimerais savoir si tout cela est lié ?….. et si une coloscopie ne serait pas nécessaire ?….. La dernière remonte à une dizaine d’années !

    Merci d’avance pour vos réponses !

    • Avatar

      Bonjour,

      Difficile de répondre à vos questions avec la quantité d’information et sans autre information sur vos habitudes, antécédents, etc .. Il faudrait faire une consultation bilan naturopathique.

  29. Avatar

    Bonjour,

    J’ai 26 ans et Depuis quelques semaines je ressens comme des vertiges et hypoglycémie à la suite d’un repas copieux (sucres rapides et gras) vraiment juste après; étant sportif de haut niveau et n’ayant dans mon passé aucun antécédant ni dans ma famille je m’inquiete un peu… Ces symptomes s’accompagnent d’une difficulté à manger mes quantités habituelles.

    Mes selles sont très changeantes avec principalement des selles (2 ou 3) plutot petites (4 a 7 cm) brune tirant très légèrement vers le jaune et expulsées assez rapidement et lorsque je m’essuie c’est plus une tache jaune qui se retrouve sur mon papier que de la matière fécale et ce depuis 2 semaines(je consomme beaucoup de poissons gras et avocats au moins une fois par jour, je mange beaucoup de féculents zriz complet pates complètes, riz blanc) proteinés et toujours au moins un légume dans l’assiette.

    Je ne retrouve pas de sang dans les selles et très peu de mucus; j’ai une tendance à avoir du reflux gastrique t je prends une solution alcalanisante assez quotidiennement.
    Lors de mon rendez vous chez le medecin, celui ci a réalisé des tests d’écoute et de percussion sur mon foie et mes organes de digestions et n’a rien remarqué d’anormal.

    En attendant ma prise de sang, auriez vous des idées?

  30. Avatar

    Bonjour voici mon problème depuis environ deux mois je fais des pertes de selles sous forme de petite boule comme des crottes de lapin qui tombent dans mes bobettes sans que je ne m’en rende compte je m’aper de cela seulement quand je vais à la toilette il peut y avoir une seule petite boule ou deux ou trois ce n’est jamais pareil et c’est très désagréable Y a t’il une raison spéciale à cela Merci de votre attention .

    • Avatar

      Bonjour,

      Au vu de la forme de vos selles (crottes de lapins), vous devez souffrir de constipation. Le fait qu’il y ait une ou deux pertes n’est pas grave en soit (vu la taille, en fin de selle, elles restent certainement coincées dans le rectum et descendent progressivement dans les heures qui suivent ..)
      Il faut juste traiter votre constipation (alimentation, compléments alimentaires….).

  31. Avatar

    Bonjour
    Merci pour cette article.
    Suite à une gastro-entérite et d’une gastrite avec brûlure, remontée acide, ballonnement ça fait 1 mois que j’ai des selles molles types 5 et 6 deux fois par jour. Analyse de petite inflammation, analyse de selle déséquilibre de la flore intestinale. Je prend depuis 1 mois esomeprazol 20mg 1 fois par jour et ultra levure depuis 10jrs et pas de changement.
    Je ne suis pas bien et commence à être démoralisée.
    Merci de me conseiller

  32. Avatar

    Bonjour,
    Voici mon pb. Je vais faire bref et succinct.
    Selles ocre, mais surtt bcp d’aliments non décomposés. De tps en tps, boule blanche ( forme de haricot flageolet ). J’ai aussi du mucus je pense ( ” mousse ” ). Pour avoir lu quels articles. Je n’ai pas mal au foie. Mais est-ce forcément le cas ?

    • Avatar

      Bonjour,

      Mâchez-Vous correctement vos aliments (15 à 20 sec) ?

    • Avatar

      Bonjour,

      J’ai constatée des bouts blanc dans mes selles, j’aimerais s’il vous plaît savoir ce que ça signifie et comment ça se fait.

      Comme j’ai une maladie orpheline (syndrome LPAC), j’ai eu une ablation de la vésicule et 3 fibroscopies a cause de formation de calculs comme je les fabriques et je prend en traitement du Delursan (pour fluidifier la bile) tout les jours du coup, je sais pas si ça n’a pas un rapport.. ?

  33. Avatar

    Salam alayki,

    Très bon article merci a toi. Si tu peux me renseigner sur la signification de cellule de pus dans les selles : résultats des analyses = pus cells (6-8) .

  34. Avatar

    Bonsoir.
    J’ai tout le temps des diarrhées chroniques avec des glaires ou mucus de couleur marron est-ce du sang
    J’aji vraiment peur cela dure depuis presque 3 ans

    • Avatar

      Bonjour,

      Les glaires de couleurs marron ne sont pas du sang. Le sang apparaitrait rouge ou noir.
      Les diarrhées chroniques ne sont pas normales. Les causes peuvent être multiples. Vous devriez consulter pour en trouver l’origine (alimentaire ou autres).

  35. Avatar

    Bonjour,tout d’abord très bon article,simple et complet.
    Depuis 3 jours,j’ai vu sur le papier hygiénique en m’essuyant comme des tête d’épingles d’aiguilles rouge, très peu discernable, je dû vraiment regarder et re regarder,dans les selles aussi mais pas pareil, pas de saignements plus des sortes de déchets, j’ai desuite penser au baies de goji car justement les 3 derniers jours j’en avais pris…ce matin la même chose, 4 fois aux toilettes dans la matinée.. Et je viens de me rappeler que j’avais fait une cure de sel d e nigari que j’avais arrêté 10 jours après car trop décapant, du coup j’ai pris du magnesium en ampoule en magasin bio avec en parallèle de l’argent colloïdal (ça m’a doc ma dit que les 2 n’étaient pas un problème en simultanée) est ce possible de mettre irritée le colon, ou avoir procuré une hemorïde , une fissure avec le sel de nigari..et du coup après ces cures en parallèles ajoutées…je suis végétarienne, ne boit pas d’alcool,ne mange que bio etc…je précise que j’ai tout arrêté et attend de voir demain matin avant de prendre rdv chez le médecin si cela persiste…

    • Avatar

      Bonjour,
      ce que vous décrivez ressemble à des résidus alimentaires, dans votre cas les baies de goji. Ces résidus alimentaires résulte d’un défaut de mastication( par excès de précipitations ou suite à une dentition déficiente), ou une accélération du transit digestif ( le nigari ) ou d’une déficience de la digestion ( principalement au niveau gastrique.)

  36. Avatar

    Bonsoir oumnaturel, alors sa fait quelques mois que j ai des selles « grasses » il y’a un liquide oranger foncé rouille qui sort des selles uen fois dans la cuvette … je ne comprend pas et j’ai souvent mal au ventre j’ai diminué les produits laitier et le gluten (j’en consomme le week-end seulement ) sa fait une semaine j’ai quasiment plus mal au ventre mais l’huile oranger sort toujours des selles .. merci à toi de me répondre si possible . BarakAllah ou fik pour tes conseils précieux

  37. Avatar

    Bonsoir …Je voudrais votre avis …..J ai eu une semaine de bronchite et antibiotiques ,fièvre à 39 . Je n ai pas beaucoup bu ou presque rien et mangé très très peu ,pour cette grippe que j ai eu …… 10 jours après cette grippe ,sur les selles j ai vu un très long mucus , tout entortillé ,comme une corde ,peut ètre un mètre de long …. Je l ai fait voir au médecin qui pensait à un parasite , qui par la suite mon médecin le fait voir à un gastroentérologue qui dit que ce n est pas un parasite …..Maintenant il faut que je fasse analyse des selles et calprotectine …..Est il possible qu une déshydratation due à la fièvre , a pu former ce lonnnnnggggg mucus ?Sans sang ..Je précise que qu après la bronchite j ai eu la bronco pneumonie ……Merci ,bonne soirée

    • Avatar

      Bonsoir,

      Compliqué de vous répondre alors que 2 médecins ont pu voir directement.
      Si c’est bien du mucus, un traitement antibiotique un peu long peut en être la cause…

  38. Avatar

    Bonjour, je vous remercie pour votre article, je suis une femme de 32 ans, ma question repose sur la couleur de mes selles jaune vif molles avec une odeur nauséabonde , cela a fait 3 mois , avec des douleurs abdominales avec le côté milieu et droit du dos omoplate, j’ai consulté un médecin , j’ai fais le bilan hépatique,+ bilan sanguin general+scaner thoraco-abdomino-pelvien+ coloscopie virtuelle à l’eau et une échographie rien n’a signalé de grave, tout est normal, j’ai eu après les douleurs tjrs au même endroit côté droit sous les côtes Et grand pincement et douleur du même côté dos, j’ai fais une fibroscopie on m’a trouvé une antrite bigarré et une hernie hiatale par glissement, j’ai pris lomeprazole et amoxicciline +flagyl pour 10 jours puis juste omeprazole 30mg 20 jours , j’ai fini mon traitement mais j’ai toujours les douleurs avec les selles jaunes collantes avec un peu de mucus jaune . Que dois je faire? Une coloscopie classique ou ya un autre examen complémentaire. Merci de votre réponse .

  39. Avatar

    Bonjour, Après avoir été à la selle, j’ai omis de tirer la chasse d’eau, le lendemain matin, l’eau de la cuvette était rouge, je suis en général constipée. Mes selles sont brunes et je n’ai jamais vu des traces de sang. Depuis plusieurs jours, je ne tire pas la chasse d’eau et effectivement le fond de la cuvette est rouge.
    Merci de me renseigner sur ce problème.
    Cordialement
    Christiane

    • Avatar

      Bonjour,

      Si vous n’avez pas mangé de betterave ou autres aliments à forte coloration rouge, il faut consulter. Cela peut être du sang provenant de vos selles ou votre urine.

  40. Avatar

    Bonjour je suis en Thaïlande et depuis 10jour j ai des selle de type 6 maron clair pâteux qui flotte je doit rester encor 1moi et demi sa me tracasse un peut si vous pouvez me conseiller merci à vous

    • Avatar

      Bonjour,

      Mangez plus équilibré, moins sucré, peu de fruits, peu de glucides (féculents). Privilégiez légumes (crudités ou cuits) + Portion de protéines midi et soir. Boire un peu plus de voter soif.

  41. Avatar

    Bonjour,
    Je vais à la selle tous les jours mais j’ai constaté que depuis 3 mois, mes selles flottent systématiquement, ce qui n’était pas le cas avant. Mes analyses de sang sont parfaites. J’ai changé mon alimentation depuis 3 mois : pas de sucré ajouté, beaucoup de légumes (la majorité sous forme de crudités) et de bananes. Une explication ?

    • Avatar

      Bonjour,

      Certaines selles flottent tout simplement par la présence de gaz dans les matières fécales ou d’un apport élevé en fibres. Autre possibilité, c’est qu’elles sont trop grasses (stéatorrhée). Cela indique que vous avez mangé extrêmement gras et/ou que votre organisme digère mal les lipides présents dans votre alimentation.
      D’autres possibilités, plus rares…

  42. Avatar

    Bonjour cela fais quelque temps maintenant que on m’a dit que je faisait soit un burn out soit un début de dépression et je stresse énormément. Mes selles sont normale en consistance elles coule mais marron claire. Est ce que c est normale et qu appel t on des selles jaunâtre ? C’est vraiment jaune ou marron claire

  43. Avatar
    Oiseau-de-Pluie

    Parmi les causes de diarrhées, vous oubliez mentionner les MICI, c’est à dire les maladies inflammatoires chroniques des intestins. Il y en a deux : la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (dite “RCH”).
    Puis il y a d’autres formes de colites : colites infectieuse, microscopique, lymphocitaire etc…

    Pour ma part, alors que tout allait bien auparavant, j’ai commencé à avoir des troubles du transit à 22 ans, en mai 2017. Mes selles ont changé et sont devenues extrêmement pâteuses et fréquentes… J’avais des diarrhées chroniques. Le temps a passé et tout a empiré. J’ai même vécu des jours terriblement affreux avec parfois la diarrhée la journée entière, j’ai même dû atteindre les 50 selles en novembre 2017… J’avais des envies ultra-pressantes comme lors d’une gastro, IMPOSSIBLE de me retenir sous peine de me faire dessus ! Je sortais des toilettes, hop, 5 min après, j’avais envie d’y retourner, nouvelle envie pressante… Pendant SEPT heures d’affilée !! Une pure horreur. J’ai cru mourir…

    J’ai bien sûr passé une coloscopie et une fibroscopie. C’était en octobre 2017. Résultat : “Au niveau du côlon sigmoïde et du haut rectum, on note la présence de multiples érosions aphtoïdes. Cet aspect pourrait faire évoquer une forme débutante de maladie de Crohn colique”.

    On m’avait mise sous Pentasa durant plusieurs mois. J’ai passé d’autres examens : calprotectine et entero-IRM tout à fait normaux…

    J’ai fait plusieurs prises de sang qui n’ont rien révélé hormis de grosses carences en vitamine B9 et vitamine B12. Depuis, je me supplémente, j’ai même chaque mois une injection de vitamine B12…
    Nouvelle coloscopie en avril 2012 : plus rien, hormis une gastrite antrale avec reflux biliaire à la coloscopie…

    Aujourd’hui, ça va mieux que l’année dernière, je n’ai plus de crise aussi horrible sinon je crois que je serai morte, mais j’ai toujours des troubles du transit et des selles pâteuses. Je prends du Poly-Karaya pour essayer de réguler un peu, mais je n’ai jamais compris ce qui a pu se passer dans mon corps…

  44. Avatar
    YOLANDE VRILLAUD

    Depuis 2 ans je suis très constipée et j’ai tout essayer . Le médecin m’a prescrit SPAGULAX et TRANSPIGEL mais pas toujours très efficace . Je fais des coloscopiestous
    les 3 ou 5 ans

  45. Avatar

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    Quel spécialiste de l’hydrothérapie du colon sur Perpignan pourriez-vous me conseiller?

  46. Avatar

    Bonjour, j’ai 70 ans. Depuis toujours, je vais aux toilettes très facilement: minimum 3 fois par jour. Mais depuis environ 1 an, je suis passé à 5 fois quand ce n’est pas 7. Ces selles sont d’apparence normales : assez moulées d’apparence marron ou plus rarement verdatres. Je précise que depuis 1 an, je suis devenu très anxieux ou angoissé suite à la perte de mon père mais aussi suite à de notables changements dans ma vie: déménagement, épouse en mauvaise santé et diverses autres choses. J’ai eu une coloscopie il y a 5 ans qui était satisfaisante. Ce matin j’ai revu un gastro entérologue qui m’en a precrit une autre mais qui ne semble pas comprendre le problème: Mon anxiété se traduit également par un sommeil non reposant: cauchemards, réveils matinaux, crises d’angoisse que je tempère un peu par la sophrologie.

    mon angoisse, mon stress ou mes inquiétudes sont difficiles à comprendre ou interpréter car je devrais me considerer comme quelqu’un de plutôt chanceux: ma santé à part cela qui me “bouffe” est plutôt bonne et ma situation familiale agréable ainsi que mon”statut social” qui se situe dans la bonne moyenne.

    Merci si vous pouvez m’aider ou me conseiller.

    • Avatar

      Bonjour,

      Le stress et l’anxiété sont des facteurs de mauvaises digestions et entrainer des troubles digestifs. Au vu de vos explications (je n’ai aucune autre information), je vous invite à travailler sur ce point (le stress). Si vous n’avez aucun de traitement, prenez du 1 sachet de magnésium matin et soir (MagDyn), et si vous le pouvez, faites de la marche à pied (plusieurs km tous les jours)

  47. Avatar
    Caroline DETOURNAY

    Bonjour Que velent dire des selles collantes svp

  48. Avatar

    Bonjour, c’est la 1ère fois que je lis autant de choses sur le caca, qui est tout à fait naturel, mais dont on ne parle jamais. Le 1er janvier de cette année j’ai eu un état grippal, je n’ai pris que du doliprane et du sirop helicidine , depuis je vais à la selle différemment l’envie d’aller aux toilettes me réveille, j’ai les pulsations cardiaque qui monte à plus de 100, et quand je reviens des toilettes tout rentre ds l’ordre ds les 10 Mntes qui suivent, j’ai les selles mal moulés une soif intense, la bouche pateuse et pas bcp d’appétit, langue parfois très légèrement blanche, avec tjrs 37.5 de température, voilà, merci .

    • Avatar

      Bonjour,

      Il faut comprendre l’origine de cette soif, bouche pâteuse et accélération de votre rythme cardiaque… les causes peuvent être multiples. Consulter votre médecin ou un bon naturopathe qui fera le bilan avec vous.

  49. Avatar

    (Desole pour les accents sur les “e” mon clavier est qwerty) Bonjour, Je m’appelle Bertrand et je vis au Etats-Unis a cause du travaille de mes parents . Il y a de cela deux semaines, ma mere est retourne en france pour voir sa mere . Elle passer 14 jours la bas). Pendant son sejour la mere de mon beau pere est morte donc elle a decide de prolonge son sejour. Mon beau pere est alle la rejoindre ce qui me laisse seul avec ma petite soeur (je viens d’avoir 17ans). Durant son sejour j’ai consomme un antibiotique ( amoxicilline 500g) . J’en prenais deux fois par jour pendant environ dix jours. Depuis environ 1 semaine j’ai des gargouillent d’estomac (borborygmes) tout le temps. En plus de cela depuis environ trois jours je vais a la selles plusieur fois pas jours ce qui n’est pas du tout habituelle pour moi. J’aurai appris en faisant mes recherches que les antibiotics peuvent desequilibre la flore intestinale ce qui peut engendrer les symptomes que je subit qui sont:
    -des selles frequentes avec seulement des petites quantites de Selles (caca) ou des envies de selles mais quasi rien ne sors
    -des gargouillemet frequent ( tres frequents) meme quand je n’ai pas faim
    -beaucoup de gaz(pets) meme si cela a un peu diminuer
    -augmentation du taux de mucus dans mes selles comme si j’avais la diarrhee sauf que je ne pense pas vraiment que se soit la diarrhee
    Je pense que l’antibiotique que je prend est la cause de tout les probleme c’est pourquoi j’ai decide de ne plus en prendre depuis le debut des selles frequentes mais rien n’a change depuis . Je ne peux pas aller chez le medecin actuellement car mes parent reviennent dans deux semaines donc j’espere calmer les symptomes avant leur arrives pour ne pas les inquietes. J’aimerais que quelqu’un me donne des conseil sur la facon de retourner a mon etats normal( selles normal, moins de gargouillement etc) sachant que j’ai deja arrete la prise de tout medicament et commencer a boire beaucoup de the au fruit pour ameliore mon transit intestinal) . Merci d’avoir lu mon test et j’attend vos reponses avec impatience.

    • Avatar

      Bonjour,
      En effet, les antibiotiques pris sur une longue durée peuvent causer ce type de troubles digestifs pour certaines raisons que vous avez évoqué.
      Maintenant que vous avez arrêté ce traitement, il faut savoir qu’il va falloir un certains temps pour rétablir la situation. Quelques jours ne suffiront pas. Plusieurs semaines peuvent être nécessaires .. donc patience, et prenez quelques pré et probiotique de qualité.

  50. Avatar

    Bonjour. Suite a une série de voyages, le résultat est catastrophique. Des gastro a répétitions avec prise d’antibiotiques et probiotiques. Résultats dhyaree chronique depuis 3 mois. Bilan sanguin complet. Il a rien tout les résultats sont normaux. Au même temps j ai perdue 5 kg et démi et je continue a avoir des selles pateuses et purulentes. En plus j ai une diabetes. Donc je ne sais plus quoi faire a ce stade.
    Merci

    • Avatar

      Bonjour. Ce blog n’est pas adapter pour répondre à ces questions. Je n’ai pas toutes les informations sur vous (antécédent, traitement, alimentations, etc..). Tous les éléments que vous me donnez (diahrrée chroniques, perte de poids importante, diabète, selles purulentes..) nécessites des investigations.

      Il faudrait éventuellement faire une consultation bilan naturopathe ou consulter votre médecin.

  51. Avatar
    LAura Girault

    Bonjour,
    Depuis petite je suis régulièrement constipée.
    Depuis début octobre je suis partie en tour du monde pour une duree de 11 mois sans retour prévu en France. Or je commence à m’inquiéter car après avoir été complètement constipée pendant 14 jours j’ai fini par aller prendre des laxatifs à la pharmacie. Ils ont bien fait leur effet. Mais depuis je lutte un peu pour retourner à la selle et lorsque j’y vais celles ci sont plutôt marron avec du mucus blanchâtre apparent tout autour, et en général elles flottent. J’essaye de me nourrir autant que possible de fruits et légumes mais ici beaucoup de riz et de nouilles depuis mon départ ce qui je pense n’aide pas vraiment. Pensez vous qu’il y ai problème ? Dois je aller consulter ? Je suis au fin fond du Laos et ça me parait bien compliqué …!
    Je vous remercie par avance de votre retour.

    • Avatar

      Bonjour,

      Difficile de vous répondre sur ce blog, je n’ai pas toutes les informations sur vous (antécédent, alimentations, etc..). Il faudra faire un consultation bilan naturopathe.

      Néanmoins, ne pas aller au toilettes durant 2 semaines avec l’aide d’un laxatif, ce n’est VRAIMENT pas normal. A ce stade, les seuls petits conseils que je peux vous donner seraient les suivants:
      – S’hydrater abondamment, votre urine se devant d’être jaune pâle
      – Faire de l’exercice physique, cela favorise bien le transit intestinal
      – Prendre 1 ou 2 g de Vitamine C tous les matins (Acide ascorbique L-levogyre)
      – Prendre 1 ou 2g d’acrobate de magnésium tous les soirs
      – Modifier votre alimentation en réduisant le riz si vous en manger vraiment beaucoup (semble être le cas), tenter de manger des légumineuses (type lentille riche en prébiotiques), 1 à 3 fruits max/jour, plus de légumes, .. sachant néanmoins que si votre intestin est encore irrité (mucus).. les fibres ne sont pas idéales

      Si les problèmes persistent, je vous invite à consulter un médecin (en espérant qu’il ne vous conseillera pas QUE de prendre un laxatif …).
      Bon voyage 🙂

  52. Avatar
    Thérèse S.

    Bonjour, j’aimefais savoir si j’ai une selle par jour tous les jour à peu près à la même heure au réveil mais que cette selle est abondante et jamais moulée, est ce que je dois m’inquiété ou si cela peut juste être dû au fait que je mange beaucoup de fruits, légumes,noix et légumineuses. Devrais je diminuer ma consommation de fibres ?
    Merci

    • Avatar

      Bonjour,

      Que vous alliez à la selle tous les jours est plutôt une bonne nouvelle 🙂
      Le fait qu’elle ne soit pas moulée vient très certainement du fait que vous mangiez beaucoup de fruits, légumes, légumineuses.. Si vous devez réduire des fibres, pensez plutôt aux fruits (1 ou 2 portions par jours), puis légumineuses…

  53. Avatar
    BAUDOIN Thérèse

    J’ai 80 ans , plutôt en bonne santé . Excellente prise de sang , lipase, transaminases etc , 1 Losartan 50 par jour , rien dans les urines . Et pourtant depuis 8 mois , date de la coélioscopie d’une hernie inguinale , je souffre du ventre tous les jours . Depuis 15 ans je fais de la colopathie fonctionnelle mais jamais les crises n’ont duré si longtemps . Selles normales puis un peu de diarrhée 1 fois puis selles normales . Pas de sang dans les selles ni de glaires , pas d’amaigrissement . Mon généraliste n’est pas favorable pour une coloscopie , la dernière normale , sauf diverticules , date de 4 ans
    Que faire ? Cela me tape sur les nerfs …
    Merci et bien cordialement
    Les douleurs au ventre sont partout , sous les côtes , dans le bas du ventre, au-dessus du pubis , dans les aînes , ventre souple d’après le généraliste ….aucun traitement à part de temps en temps du Dicétel , j’essdaie depuis hier des probiotiques ….très bon appétit

  54. Avatar

    Bonjour où trouver un bon thérapeute pour une hydrothérapie du côlon sur Paris et les tarifs.
    Merci. Cordialement.
    Nicole.

  55. Avatar

    Bonjour,
    J’ai bien lu votre documentaire mais j’ai une petite question, après quelque jours de constipation du au traitement Champix pour arrêter de fumer j’ai remarquer que apres évacuation des selle au moment du nettoyage une petite quantité de glaires transparent , j’ai vérifier les selles pas de sang ni des glaires dans les selles juste au moment de nettoyage , pourriez vous me dire si je dois m’inquiéter ?
    Je vous remercie d’avance

    • Avatar

      Bonjour,

      Cette glaire transparent est du mucus.

      Le mucus est une substance transparente, blanche ou jaune ayant la consistance de la gélatine et il est produit par la muqueuse du gros intestin. Il n’a pas une couleur marron ou brunâtre comme les selles normales. Une petite quantité de mucus dans les selles est normale. Cependant, des quantités importantes de mucus doivent alerter.

      On peut trouver du plus mucus que la normale dans les selles en cas de constipation ou de diarrhées de manière passagère.

      Sinon, cela peut être la conséquence :

      – D’une irritation de l’intestin: Si le mucus est dispersé dans la masse fécale, l’irritation serait plutôt dans la partie haute (intestin grêle ou régis initiale du côlon). Si le mucus est extérieur à la masse fécale, l’irritation est plutôt basse (milieu ou fin du côlon)
      – D’une inflammation de la muqueuse intestinale qui n’est pas pathologique en soi.
      – D’un taux élevé des bactéries nuisibles dans l’intestin. Quand le taux de bactéries devient trop élevé. En plus du mucus, certains signes apparaissent : des flatulences après la consommation de sucre, pain, pâtes, farine raffinée, riz blanc étuvé ou lait.
      – D’une intolérance alimentaire : maladie cœliaque, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticulite…
      – D’une allergie alimentaire. Dans ce cas, il faut trouver et éliminer les allergènes de leur alimentation.

      À noter que lorsque la langue devient chargée et blanche, avec des marques des dents sur les bords, c’est souvent le signe que du mucus s’est formé dans les selles avec la consommation d’aliments gras, de laitages ou d’aliments à base de gluten (protéine végétale du blé). Il est conseillé d’éviter ces aliments jusqu’à l’amélioration des symptômes.

      Par contre, quand le mucus est accompagné de sang, cela peut être un syndrome du côlon très irritable (SCI) qui se caractérise entre autres par de la constipation. Dans tous les cas, si ces anomalies persistent, il faut consulter un médecin.

  56. Avatar

    Bonjour j’ai des selles jaunâtre depuis deux jours avec quelques douleurs abdo des gazs
    Dois je m inquiéter ?

    • Avatar

      Bonjour. Si cela fait 2 jours non 🙂 C’est peut être simplement passager.Si la couleur persiste, référez-vous à l’article pour vous donner une idée..

  57. Avatar

    Avoir des selles épisodiques de 20 cm et d’une grosseur normale est-il révélateur d’ un problème ?

    • Avatar

      La longueur/taille n’ont pas d’importance en tant que telles. Si vos selles sont épisodiques… cela dépend de la fréquence. Normalement, si vous vous alimentez tous les jours, vous devriez aller à la selle tous les jours. Plus les selles sont rares (jusqu’à plusieurs jours), plus c’est problématique.

  58. Avatar

    Bonjour,
    Bravo pour cet article hyper complet. Cependant j’aimera Une info complémentaire : que peut signifier des selles où on retrouve tel quel la nourriture ( genre petits pois, morceaux de jambon, morceaux de tomates) , le tout accompagné de douleurs abdominales spasmodiques.
    Merci d’avance

    • Avatar

      Bonjour,
      Difficile de répondre à des questions sans une vision globale (alimentation, hygiène de vie, antécédents, …). Vraisemblablement, vous ne digérez pas bien (transit trop rapide, problème de dégradation des enzymes, certains organes qui fonctionnent moins bien, ..) ou tout simplement vous ne mâchez pas suffisamment (particulière si vous trouvez des pois entiers dans vos selles, cela signifie qui vous les avalez entiers ou partiellement). Les pois devraient entrer dans votre tube digestif en purée complète. Commencez donc par une mastication complète en bouche (en moyenne bonne mastication = mâcher de 15 à 30x en bouche en fonction de l’aliment). Pour plus de détails, consulter un médecin ou un naturopathe pour obtenir des conseils plus précis.

    • Avatar

      Ça signifie sûrement que peut-être c’était mal digéré (trop gros pas assez petit) et les bactéries et enzymes n’ont pas réussi à réduire en morceaux miniatures

      • Avatar

        Bonjour,
        Cela fait plusieurs mois que mes selles sont étrange. Un jour c’est Diarrhée d’autre un peu constiper d’autre pâteuse etc mais surtout il y’a un liquide oranger rouillé qui en sort une fois les selles dans la cuvette (a peu près 2 min après) et des flatulences parfois des douleurs des spasmes etc je ne compRend pas surtout le fluide orange qui m’inquiète et depuis ces troubles je suis devenue colérique etc. Merci à vous de me donner une réponse

        • Avatar

          Bonjour. Difficile de vous répondre sans bilan approfondi. Le liquide oranger peut être du mucus/glaire.. difficile à dire. Il faudrait consulter médecin et/ou naturopathe pour comprendre un peu mieux vos habitudes, antécédents, etc…

    • Avatar
      Caroline DETOURNAY

      Vous ne mastiquer pas suffisamment

  59. Avatar

    Bonjour quel therapeute pour une hydrotherapie du colon me conseillez vous sur bordeaux? Amicalement
    Caroline

  60. Avatar

    Merci pour ses infos, j’ajouterai aussi que le smartphone ou la lecture pendant les selles est à proscrire.

    En effet, la décontraction prolongée du sphincter peut entrainée la crise hémorroïdaire, le passage au toilette doit être exclusivement destiné à l’évacuation de belle limaces 🙂

    Merci encore !

  61. Avatar

    Merci pour votre travail, c’est clair et facilement compréhensible !

  62. Avatar

    Merci pour cette mine d informations !!!!

    • Avatar

      Bonjour
      Est-ce normal parfois (rarement-) d’avoir des selles énormes (longues et avec un diamètre assez important )? Ce sont des selles un peu molles et collantes qui laissent beaucoup de restes sur le papier. Faut-il s’inquiéter ?

  63. Avatar

    Soubhan Allah j’ai appris beaucoup de choses sur un acte qui me paraît très banal et anodin. Merci pour cet article très riche en renseignements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *