Oumnaturel / Santé / Conseils santé / Un hiver sans mouchoir

Un hiver sans mouchoir

L’hiver est là, partout on entend des reniflements, nez qui coulent, éternuements, de la toux, etc… Une cause de ces symptômes … les virus qui se propagent rapidement favorisés par le chauffage, le froid, l’air sec et la promiscuité.

Parce que les antibiotiques très souvent prescrits n’aident en rien contre les maladies causées par des virus, la plupart des traitements se limitent à soulager uniquement les symptômes. Cependant, il existe de puissantes alternatives à base de plantes qui s’attaquent à la cause du problème.

Je vous parlerais dans cet article de principales précautions à prendre de manière préventives (4 piliers) et de 3 magnifiques plantes qui aideront à renforcer l’immunité durant cette période : l’échinacée, l’astragale de chine et le sureau.

4 piliers essentiels pour une bonne immunité

  • Une bonne alimentation

Une alimentation pauvre en vitamines et minéraux conduira inéluctablement à réduire votre immunité. Du coup, durant ces périodes propices aux maladies, il faut faire le choix d’aliments qui possèdent des propriétés bactéricides et anti-virales tout en permettant au système immunitaire d’être plus efficace.

Il est donc possible de se composer des repas offrant une meilleure protection contre les différentes agressions dont est victime quotidiennement notre système immunitaire.

  1. Il est préférable de manger les fruits et légumes de saison et local. Les fruits locaux sont souvent adaptés à l’environement. Ce sont des sources importantes de vitamines mais aussi des minéraux précieux et naturels. De plus, tous les légumes d’hiver contiennent en particulier  l’importante dose de vitamine E qui est l’anti-inflammatoire naturel idéal.
  2. Faire une sélection de certains aliments riches en vitamines et nutriments à manger régulièrement durant cette période: le choux (sous toutes ces formes), les champignons, l’ail, etc..
  3. Réduire (ou supprimer) certains aliments très inflammatoire tels que les produits laitiers, …
  • Un bon sommeil

Le système immunitaire se construit prioritairement durant notre sommeil. Une nuit blanche suffit à l’affaiblir, car elle réduit le nombre d’une certaine famille de globules blancs, donc une immunité moins opérationnel et plus de risque d’être malade.

Mettez-vous au lit tôt pour bénéficier du meilleur quota de sommeil.

  • Gérer son stress

Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio, dont les  résultats publiés dans la revue Pnas, viennent de montrer qu’un stress intense et régulier modifiait l’expression des gènes présents dans les globules blancs. Ces cellules modifiées sont alors sujettes à des réactions immunitaires excessives pouvant conduire à une inflammation,risque de problèmes cardiovasculaires, d’obésité et de diabète.

Essayer de réguler votre stress en méditant, en pratiquant la cohérence cardiaque, sophrologie, etc…

  • Faire de l’exercice en extérieur

L’exercice physique modéré contribuerait à augmenter l’immunité. Mais attention, le surentraînement pourrait avoir l’effet contraire. Il est préférable de faire du sport en extérieur pour profiter des bienfaits de la lumière du jour, qui  aide à régler les coups de blues hivernaux et à maintenir son apport en vitamines D.

Traitement à base de plantes (Adulte)

  • L’échinacée

L’échinacée est une plante médicinale qui s’est avérée efficace comme remède contre de nombreuses maladies et affections. Elle renforce le système immunitaire et en assure l’équilibre.

Pour qui ?

L’échinacée est connue pour ses effets bénéfiques sur notre santé notamment les infections respiratoires. Elle est très intéressante lorsque l’immunité est faible, on pense surtout aux personnes en immunodéficience.

Comment fonctionne-t-elle exactement ?

L’effet bénéfique pour la santé de l’échinacée est principalement dû aux ingrédients suivants :

– les polysaccharides (qui sont extrait dans l’eau en infusion) et les butylamides (qui sont extrait dans l’alcool par ex les teintures). Ils soutiennent la défense immunitaire car ce sont de puissant immunostimulant en favorisant la formation de globules blanc et la phagocytose qui détectent et détruisent de manière fiable les virus.

Comment la prendre ?

L’échinacée est redoutable en attaque dès les premiers symptômes et jusqu’à la fin de l’infection à des doses rapprochées et conséquentes. Sa forme la plus efficace est la teinture.

Pour un adulte : ½ à 1 cuillère à café toutes les 2 heures

Contre-indication

L’échinacée interagit avec les immunosuppresseurs. Elle est contre indiquée en cas de maladies auto-immunes (diabètes, maladie de Crohn, etc…) et bien sûr en cas d’allergie à l’échinacée…

  • Astragale de Chine

La racine d’astragale est une des plantes immunitaires très intéressante en traitement de fond en hiver. Ses racines sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise qui la considère comme une plante-aliment. Il en rajoute à leur soupe, bouillon, etc…

Pour qui ?

Elle va être utile en traitement de fond pour toutes les personnes qui attrapent chaque virus qui passe.

Comment fonctionne-t-elle ?

L’astragale contient de nombreux éléments actifs, tels que des flavonoïdes, des polysaccharides, etc… Les polysaccharides d’astragale et l’astragaloside sont responsables de l’action tonifiante sur l’immunité. L’astragale contient aussi des acides aminés, des phospholipides et des oligo-éléments dont le sélénium à l’action anti-oxydante.

Comment la prendre ?

  • En décoction si elle est sous forme de racines
  • En infusion si elle est sous forme de poudre : 5 à 10 g de poudre par jour à prendre sur plusieurs semaines/mois.

Contre- indication

L’astragale interagit avec les interleukine 2 et les interférons alpha 1 & 2. On pense aussi que l’astragale peut créer des interactions avec les médicaments immunosuppresseurs.

Traitement à base de plantes (Enfant & Adulte)

  • Le sirop de baies de sureau

Le sirop de baies de sureau est un remède naturel contre la grippe et le rhume chez les enfants (vous pouvez l’utiliser chez l’adulte également). J’utilise ce sirop de sureau pour renforcer l’immunité de ma famille depuis de nombreuses années.

Ce remède traditionnel est un agent préventif très efficace car il contient des antioxydants, de la vitamine C et des minéraux favorisant le système immunitaire. Il est non seulement immunostimulant mais il inhibe aussi une enzyme appelée neuraminidase. C’est une enzyme qui est utilisée par le virus de la grippe pour pénétrer dans nos cellules et se dupliquer à notre insu.

Ce sirop est un incontournable pour moi durant la saison froide. Il est très facile et rapide de le faire à la maison, il est délicieux (les enfants adorent !).

Pour plus de détails et faire votre propre sirop de sureau cf. article.

Des questions ?

Si vous avez des questions ou des commentaires à faire, n’hésitez pas à utiliser le forum Oum Naturel dans la section qui convient.

Ceci peut vous interesser

L’atelier de la Viande: Boucherie Bio

Je suis toujours ravie quand je rencontre de jeunes artisans qui nous proposent des produits …

3 commentaires

  1. salam
    je vous ai découverte aujourd’hui grâce a mes soeurs nora et Nadia
    j ai évidemment comme toutes celles qui étaient présentes été très intéressé par tout ce que vous nous avez appris.
    merci encore
    j avais toutefois encore une question svp
    on a parlé des vertus du ramadan mais c est vrai qu au moment de rompre le jeûne pour le coup notre comportement alimentaire n est pas tres vertueux ( je parle surtout pour moi )
    alors pourriez vous me conseiller quant a la meilleure façon de rompre le jeûne
    merci d avance
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *