Elben bio maison

Beaucoup le savent, je ne suis pas une adepte du lait. Néanmoins, de grands amateurs de lait fermenté (Elben ou Laban) me demandent souvent comment faire un lait maison. Du coup, je me suis lancée et je vous propose une petite recette très simple avec quelques conseils bien utiles pour réussir le Elben parfait!

Je conseille bien évidement une consommation modérée et occasionnelle de ce lait à nos chers amateurs.

Ingrédient:

Pour le lait, faire le choix d’un lait de qualité biologique.  Vous pouvez choisir un lait de chèvre, brebis, chamelle ou de vache. Ma préférence ira clairement au 3 premiers. De manière générale, je déconseille le lait de vache. Enfin, sur le type de lait, je vous conseille dans l’ordre:

CHOIX #1 CHOIX #2 CHOIX #3
Le lait bio cru frais entier Le lait bio non-cru frais entier Le lait bio UHT entier
Le lait bio cru frais demi-écrèmé Le lait bio non-cru frais demi-écrèmé Le lait bio UHT demi-écrèmé
Le lait bio cru frais écrèmé Le lait bio non-cru frais écrèmé Le lait bio UHT écrèmé

Concernant le ferment, il est issu d’une préparation à base de ferments mésophiles homofermentaires (lactococcus lactis et lactococcus cremoris), et d’un excipient maltodextrine (c’est du sucre.. dommage pour ce dernier point, mais malheureusement je n’en ai pas trouvé d’autres …). Ce produit peut contenir des traces de lactose, mais n’est constitué ni de présure animale ni de coagulant.

Préparation avec du lait cru

  • Prendre 1 litre de lait de votre choix
  • Chauffer le lait cru à 90°C.
  • Laisser refroidir jusqu’à 40°C
  • Un fois le lait à 40°C, verser 1/5e de dose de Beaugel® (prévue pour 5L)
  • Mélanger doucement à l’aide d’une louche jusqu’à totalement dissoudre la poudre versée. Doucement, aucune bulle ne doit apparaitre.
  • Placer le mélange dans une étuve (en bref, une yaourtière) pour une douzaine d’heures

Préparation avec du lait non-cru (Pasteurisé)

  • Prendre 1 litre de lait de votre choix
  • Chauffer le lait cru à 40°C.
  • Un fois le lait à 40°C, verser 1/5e de dose de Beaugel® (prévue pour 5L)
  • Mélanger doucement à l’aide d’une louche jusqu’à totalement dissoudre la poudre versée. Doucement, aucune bulle ne doit apparaitre.
  • Placer le mélange dans une étuve (en bref, une yaourtière) pour une douzaine d’heures

Mes conseils et remarques

  • Pour l’étuve, c’est simple: la yaourtière ! Mettre dans les ramequins et au bout de 12h mettre en bouteille.
  • Garder bien à l’abris de l’air. Une yaourtière bien hermétique pour éviter que l’air n’inactive les ferments.
  • Vos récipients (étuves, casseroles, louches, et autres ustensiles) doivent être bien rincés. Des restes de désinfectants inactiveront les ferments.
  • Eviter de mettre du sucre dans votre Elben à la fin. Au-delà du sucre que je déconseille de manière générale, ce dernier inactive les ferments si trop présents.
  • Dans la casserole, mélanger doucement à la louche, il ne doit pas y avoir de bulles qui se forment en surface (mouvements de bas en haut).
  • Lorsque votre Elben est prêt, il peut être versé dans une bouteille (de préférence en verre) ou autres récipients en verre…. Il peut déjà être consommé de suite mais le laisser 24h au frais lui donnera plus de saveur !
  • Bien agiter la bouteille avant de le consommer pour supprimer les éventuels grumeaux.
  • Il peut être consommer nature, avec des épices ou des arômes naturels, selon votre goût !
  • Garder au frais et consommer sous 3 semaines.
  • Le tube de ferment ouvert se conserve au réfrigérateur durant deux semaines.
  • La marque de ferment Beaugel ne propose qu’un pack de 10 tubes de ferment soit de quoi préparer 10 x 5L de Elben. C’est beaucoup, dommage qu’ils ne proposent pas de plus petit pack.

Des questions ?

Si vous avez des questions ou des commentaires à faire, n’hésitez pas à utiliser le forum Oum Naturel dans la section qui convient.

Ceci peut vous interesser

Donuts vegan (sans gluten)

Une envie de donuts ? Ni une, ni deux , je me dirige vers la …

2 commentaires

  1. Avatar
    Seyda Koyuncu

    Salâmu ‘alayki Sadia, pourquoi devrions-nous limiter sa consommation ? N’est-il pas sain d’en prendre au vu de sa teneur en probiotiques naturels ?

    • Avatar

      Salam.
      Cela reste un produit laitier d’origine bovine (pour la plupart), peu digeste et inflammatoire pour bon nombre de personnes (qui l’ignore souvent). Le kéfir de fruits est alors plus approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *