Livre – Soleil, mensonges et propagande

Tous les ans c’est la même chose: “le soleil est dangereux” !

Il nous est présenté comme un ennemi mortel qu’il faut fuir à tout prix. Il faut s’en méfier, s’en protéger et s’appliquer de la crème solaire (à bon prix) dès que l’on pointe le nez dehors.

Certains médecins et scientifiques comme le Dr Brigitte Houssin brisent ce message en soulignant les bienfaits oubliés du rayonnement UV, grand pourvoyeur de vitamine D qu’elle présente dans son livre « Soleil, mensonges et propagandes ». Un plaidoyer de 175 pages publié en 2010 sur le soleil et la vitamine D, (Edition Thierry Soucar).

Le Dr Brigitte Houssin est médecin à Paris, spécialiste de médecine physique et réadaptation. Formée à la micronutrition, elle s’est passionnée pour la vitamine D dont elle est aujourd’hui l’une des spécialistes reconnues en France.

Résumé

Ce livre répond à cette fameuse question sur les prétendus effets nocifs du soleil mais aussi sur les fameuses crèmes solaires. On apprend que grâce au soleil, nous sommes mieux protégés des maladies comme la sclérose en plaques, le diabète ou l’hypertension et aurait une action possible sur le cancer, dont celui de la peau.

La non exposition au soleil entraine une carence en vitamine D, élément qui participe à la minéralisation des os, la force musculaire, l’immunité, la thyroïde, la fertilité, les maladies inflammatoires de l’intestin, bénéfique sur le système cardio-vasculaire.

Une exposition solaire régulière (douce et progressive) est absolument indispensable, et c’est bien ce que les campagnes anti-soleil occultent. Ce type d’exposition n’est pas un facteur de risque pour la santé.,

« N’oublions pas que la rougeur cutanée est un indicateur naturel soulignant que les possibilités de défense de la peau sont dépassées ».

« L’exposition solaire n’a pas besoin d’être intense pour assurer la synthèse de la vitamine D, et la prolonger n’augmente pas la quantité produite. Sous un parasol ou à l’ombre d’un arbre, au moment du plein soleil, on fabrique quand même de la vitamine D et sans brûler ».

Le seul moyen de connaître son taux de vitamine D est le dosage biologique à faire au mois de novembre afin d’apprécier la supplémentation à faire si cela est nécessaire.

Brigitte Houssin préconise un usage modéré de la crème solaire, à réserver en cas d’exposition prolongée impossible à éviter, car cela empêche la synthèse de la vitamine D. Or, les crèmes solaires bloquent ce signal.

Ce livre vous apprendra

  • Que les crèmes solaires ne protègent pas des cancers
  • Qu’elles ne sont pas sans inconvénients ni dangers
  • Comment s’exposer intelligemment au soleil
  • Quelles maladies peuvent être prévenues ou guéries par le soleil et la vitamine D
  • Quels sont nos besoins réels en vitamine D
  • Comment se procurer les doses nécessaires

Mon avis sur ce livre

C’est un livre très intéressant et instructif. La présentation est aérée et claire. Le dernier chapitre reprend l’essentiel du message de ce livre. Si vos souhaitez connaître tous les bienfaits de la vitamine D, pourquoi il est vital de s’exposer au soleil et tout savoir sur la protection illusoire des crèmes solaires , ce livre est pour vous.

Vous pouvez achetez ce livre ici.

Ceci peut vous interesser

Oummi Cantine Bio & Ethique

Plus que de vous donner une bonne adresse, j’aime partager une expérience. Et là, s’en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *