Oumnaturel / Santé / Remèdes naturels / Le puissant Curcuma

Le puissant Curcuma

On connaît tous le curcuma, cette épice qui donne cette jolie couleur dorée aux aliments. Mais sa fonction ne s’arrête pas là, c’est sans doute l’un des condiments végétal les plus puissants. Il est considéré par certains comme un véritable médicament, aux multiples vertus aussi bien curatives que préventives.

Quel est le secret du curcuma ?

Les composants principaux du curcuma sont appelés curcuminoïdes, le plus important étant la curcumine, celui qui apporte les principaux bénéfices santé. La curcumine a des effets anti-inflammatoires puissants, antioxydant et antibactérienne. Elle joue aussi un rôle prépondérant dans la détoxification cellulaire.

Il existe de très nombreuses études faisant référence à la curcumine, un certain nombre d’entre elle rapporte même que l’utilisation de la curcumine est plus avantageuse que certains médicaments.

curcuma naturelLes multiples bénéfices de la curcumine

  • Rhumatisme et douleurs articulaire

Il se trouve que la curcumine est fortement anti-inflammatoire et anti antioxydante, il est si puissant qu’il correspond à l’efficacité de certains médicaments anti-inflammatoires sans leur effet secondaire .

  • Dépression

L’activité anti-inflammatoire puissante le curcuma a des propriétés antidépressives qui ont été démontrées dans des études cliniques chez l’homme.

  • Troubles digestifs

Ballonnement, nausée, maux d’estomac, diarrhée, syndrome du colon irritable, etc… La curcumine aide à une meilleure digestion en stimulant la vésicule biliaire (pour faire de la bile) et le foie.

  • Maladie de peau

Le curcuma est un agent antiseptique et antibactérien naturel, utile dans la désinfection des coupures et des brûlures, de l’acné, l’eczéma, le psoriasis et l’urticaire. De plus il accélère la cicatrisation. Des propriétés bénéfiques semblent accélérer le processus de guérison des plaies. Une étude a démontré l’efficacité d’une application de curcuma sur des plaies chez le rat. Les résultats montrent que le curcuma augmente les taux de synthèse du collagène, ainsi que des propriétés antioxydantes qui ont aidé le processus de guérison.

La recherche contre le cancer et la recherche contre la maladie d’Alzheimer s’y intéressent aujourd’hui de très près.

curcuma naturelSous quelle forme se présente le curcuma ?

1- Le curcuma frais :

Il ressemble au gingembre, nettement plus savoureux que la forme en poudre. On l’intégré dans des jus de fruits ou légumes (à l’aide de l’extracteur de jus), l’intégré dans des plats cuisinés (comme on le ferai avec le gingembre) ou en faire une infusion, etc ..

Exemple d’une petit infusion “maison”:

  • 1 cuillère à café de racine de curcuma frais râpé ou 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de racine de gingembre frais râpé ou 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • Une pincée de poivre noir qui pour augmenter la biodisponibilité du curcuma
  • Le Jus d’1/2 citron
  • 2 cuillères à café de miel bio (facultatif)
  • 1 tasse et demi d’eau

Combinez dans une casserole l’ensemble des ingrédients exceptés le jus de citron et le miel à feu doux pendant 10 minutes. Filtrez et ajoutez le jus de citron et le miel.

2- Le curcuma en poudre :

On peut l’utiliser sans modération pour colorer et parfumer vos plats, en infusion (cf. recette ci-dessus), pour en faire des masques de beauté, mais aussi en cataplasme (notamment pour soigner les problèmes de peau comme le psoriasis, l’eczéma ou l’acné).

Il est préférable d’acheter le curcuma en poudre bio et car le non bio est irradié en vue d’augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d’insectes ou de maladies durant l’entreposage.

Il existe également une multitude de gélules poudre sur le marché, voici ma petite sélection de bonne qualité :

3- Le curcuma en sirop

Le sirop réputé pour apporter un soin naturel pour les problèmes autour de la sphère ORL basse, gorge. Bien vérifier sa composition, car certains y ajoute beaucoup trop de sirop de sucre (de canne ou autres), beaucoup trop d’eau, des arômes chimiques. Privilégier les sirops à base de curcuma frais.

Ce sirop peut être pris à la cuillère pour soulager un maux ou pour la cuisine, en nappage ou autres accompagnements culinaires.

4- Le curcuma en huile essentielle.

L’huile essentiel (HE) de curcuma est antibactérienne, vermifuge (active contre les vers intestinaux type ascaris, oxyures…), antiparasitaire et antifongique (contre parasites responsables de certains herpès et de la teigne).

Elle facilite la digestion en stimulant la sécrétion de bile. Elle favorise l’expulsion des gaz intestinaux tout en réduisant leur production.

Privilégiez toujours les HE bio.

Elle s’utilise beaucoup en massage (mélangée à une huile végétale sur la zone concernée) et par voie orale (dans ce cas, consulter un thérapeute pour bon usage)

Quel dosage prendre ?

Tout dépend la raison pour laquelle vous souhaitez prendre du curcuma. Il faut bien distinguer le besoin préventif du curatif.

En préventif :

Si on ne présente aucun problème de santé et on souhaite bénéficier d’une très légère action anti-inflammatoire, l’utilisation en cuisine du curcuma en poudre est largement suffisante. Pour ceux qui n’aiment pas le curcuma en cuisine, vous pouvez le prendre sous forme gélule (que l’on trouve en boutique bio).

 

En curatif :

Si c’est pour traiter une pathologie, le fait d’en prendre seulement au repas sous forme de poudre sera insuffisante pour agir sur les symptômes. Il faudra se tourner vers un curcuma avec un haut dosage et à haute absorption. Il faudra alors à peu près 1500mg /jour.

La plupart des études utilisent des extraits de curcuma qui contiennent surtout de la curcumine, avec des doses dépassant généralement 1 gramme par jour. Il est difficile d’atteindre ces niveaux simplement en utilisant l’épice de curcuma dans vos aliments. Donc, si vous voulez réellement profiter des bienfaits du curcuma en curatif, vous aurez besoin de prendre un extrait qui contient des quantités importantes de curcumine.

Notez bien qu’en cas d’obstructions et calculs biliaires il n’est pas conseillé de prendre trop de curcumine notamment si une lésion ou un calcul obstrue les voies biliaires, il est impératif de consulter un médecin avant d’entreprendre un traitement au curcuma. Idem si vous prenez déjà un traitement médicamenteux.

Curcumine et poivre noir pour une réelle absorbsion

Sachez que la curcumine est très peu absorbé par le tube digestif et on en retrouve donc que de très faible quantité dans la circulation sanguine. Pour une meilleure absorption, il faudrait la consommer en même temps avec du poivre noir (qui contient de la pipérine une substance naturelle qui améliore l’absorption de la curcumine).

Une étude a montré que l’ajout de 20 mg de pipérine à 2 000 mg de curcumine multipliait par 20 l’absorption de la curcumine. Aujourd’hui peu de gélules contiennent ce dosage. Attention si vos intestins sont fragiles, ils supporteront difficilement le poivre.

D’autre part, la prise de curcuma doit se faire au cours du repas, car en se mélangeant aux graisses alimentaires le curcuma est mieux absorbé (la curcumine est en effet liposoluble). Ce n’est pas pour rien que dans la cuisine traditionnelle Indienne, on ajoute couramment du poivre au curry.

Le fenugrec ou le gingembre associés à la curcumine permettent également une meilleur absorbtion de la curcumine.

Ceci peut vous interesser

La noix de muscade: A consommer avec quelques précautions

La noix de muscade et l’huile extraite ont de multiples bienfaits pour la santé et …

2 commentaires

  1. cabot anne-marie

    A quelle dose l utiliser en cataplasme pour une action antifungique? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *